Irmela Hijiya-Kirschnereit
  • Irmela Hijiya-Kirschnereit 
  • Nombre d'articles : 4 Dernière MAJ : 31.01.2014
Professeur et directeur de la Friedrich Schlegel Graduate School of Literary Studies de l’Université libre de Berlin, en Allemagne. Traducteur littéraire et auteur de nombreux ouvrages sur la littérature et la culture japonaises. Lauréate du Gottfried Wilhelm Leibniz Prize, le prix allemand le plus prestigieux attribué à des chercheurs, pour ses travaux sur le Japon. A été par ailleurs directeur du German Institute for Japanese Studies de Tokyo and présidente de la European Association for Japanese Studies.
Comment traduire Murakami Haruki ?31.01.2014

Murakami Haruki, l’écrivain japonais le plus lu dans le monde, fêtera son soixante-cinquième anniversaire le 12 janvier 2014 (ndlr— l'original de cet article a été écrit le 4 janvier), deux jours après la parution de Die Pilgerjahre des farblosen Herrn Tazaki, la traduction en allemand judicieusement programmée de son dernier roman — Shikisai o motanai Tazaki Tsukuru to, kare no junrei no toshi (l…
plus

L’incroyable histoire d’un restaurant japonais implanté en RDA05.04.2013

Imaginez une petite ville de 30 000 habitants, située dans une région montagneuse d’Europe centrale, à plus de trois cents kilomètres de la capitale, il y a un demi-siècle. Une ville à l’écart de l’information, du tourisme et des échanges internationaux, parce qu’elle se trouve dans la république démocratique allemande (RDA), autrement dit l’ancienne Allemagne de l’Est. Ouvrir un restaurant japo…
plus

L’impact culturel du désastre du 11 mars 2011 en Allemagne15.11.2012

La conséquence la plus importante de la catastrophe du 11 mars 2011 sur le plan international, c’est sans doute l’Allemagne qui l’a vécue, quand son gouvernement a décidé de renoncer au nucléaire quelques jours à peine après le tsunami géant et l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Ce changement radical de politique énergétique a été approuvé par le parlement allemand en juin 2…
plus

Akihabara sous la neige14.05.2012

Dans de nombreux pays, le haiku est considéré comme un symbole de la culture japonaise, au même titre que la cérémonie du thé, l’art des jardins ou le théâtre nô et le kabuki. On pourrait donc penser qu’il n’y a plus grand chose à découvrir dans cette forme de littérature proche de l’art du « bonsai », que l’on qualifie volontiers de production littéraire japonaise la plus célèbre et la plus expor…
plus

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone