Le pape appelle au renforcement de la lutte contre la lèpre

Équipe Nippon.com [Profil]

[07.07.2016] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | Русский |

Lors de la grande messe en plein air qu’il a célébrée le 12 juin 2016 sur la place Saint-Pierre, le pape François a parlé avec une attention particulière des personnes atteintes de la lèpre (ou maladie de Hansen) et appelé à un « engagement fructueux » dans le combat contre cette maladie.

Le pape aborde le sujet de la lèpre

Une messe spéciale a été célébrée au Vatican le 12 juin dernier, dans le cadre du Jubilé des personnes malades et handicapées organisé par l’Église catholique à l’occasion de l’Année sainte de la miséricorde. Un grand nombre de personnes souffrant d’infirmités, de membres des professions médicales et de travailleurs sociaux y étaient invités.

Le pape François a exprimé toute sa gratitude aux membres des professions médicales et pourvoyeurs de soins, et insisté tout particulièrement sur le cas des personnes souffrant de la lèpre, auxquelles un symposium international avait été dédié à Rome les 9 et 10 juin. « Ma gratitude va aux organisateurs et aux participants de cette conférence », a-t-il dit, « et j’ai l’espoir que la lutte contre cette maladie fera l’objet d’un engagement fructueux. »

Le symposium, intitulé « Pour une prise en charge globale des personnes souffrant de la maladie de Hansen respectueuse de leur dignité », était organisé par le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé avec la Fondation Le Bon Samaritain et la Nippon Foundation, en collaboration avec la fondation Raoul Follereau, l’Ordre souverain de Malte et la Sasakawa Memorial Health Foundation. Quelque 250 médecins, patients guéris et leaders religieux en provenance de 45 pays ont assisté à cet événement, qui s’est achevé par la publication des conclusions et recommandations.

Un message d’espoir

Peu après son élection en 2013, le pape François a déclaré « le carriérisme est une lèpre ». La remarque visait à convaincre les prêtres de renoncer à leurs ambitions personnelles pour se dévouer au service de l’Église, mais les malades de la lèpre et les personnes qui luttent contre la discrimination dont ils sont victimes ont reproché au souverain pontife de recourir à une analogie qui renforçait l’image négative de la maladie.

Des malades guéris de la lèpre de nationalités indonésienne, colombienne, ghanéenne et autres se réjouissent après la messe célébrée par le pape.

Les propos tenus par le pape lors de la messe ont donc été chaleureusement accueillis par les participants au symposium, particulièrement des malades guéris venus d’Amérique latine, d’Afrique et des Philippines, où les catholiques sont très nombreux au sein de la population. « Le pape est le père des catholiques du monde entier, et ses paroles ont une grande influence », dit le Ghanéen Cofi Nyarko. « Son message ouvre l’espoir d’une fin des préjugés et de la discrimination contre les malades et leurs familles. »

Le Japonais Ishida Masao, qui est vice-président de l’association des résidents du sanatorium national Nagashima Aiseien, dans la préfecture d’Okayama, a assisté à la messe en personne. « Je suis protestant, mais en tant que chrétien, je suis très heureux d’avoir été témoin de ce moment historique », nous dit-il. « C’est la première fois que je participe à une conférence internationale sur la lèpre, et je suis ravi de cette occasion qui m’a été offerte de rencontrer de nombreux jeunes malades étrangers guéris. Cela m’a donné du courage pour continuer d’œuvrer en faveur d’un monde sans stigmates. »

Ishida Masao en prière pendant la messe célébrée sur la place Saint-Pierre.

(D’après un original en japonais écrit par Ishii Masato, Nippon.com. Photo de titre : le pape François célèbre une messe le 12 juin 2016 sur la place Saint-Pierre.)

  • [07.07.2016]

Vous pouvez nous joindre en cliquant sur la page contact de notre site ou sur les liens de nos comptes de réseaux sociaux qui figurent en haut et en bas de chaque page.

Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone