Série Entreprises made in Nippon
La route tapissée de roche qui mène vers un monde plus vert
NatuRock Japan
[27.09.2012] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

La roche volcanique, qui abonde au Japon, pourrait être la clé de la transformation des « jungles de béton » en lieux couverts d’une végétation luxuriante. NatuRock Japon est une entreprise pionnière dans la promotion d’usages des roches volcaniques innovants et respectueux de l’environnement en vue de faire de notre monde un espace plus vert.

Une ressource inexploitée

Depuis le changement climatique jusqu’à des phénomènes connexes tels que les « îlots climatiques urbains », le monde est en but à une cohorte de problèmes environnementaux. NatuRock Japon — une entreprise innovante, qui a mis dans sa ligne de mire les besoins de l’humanité au xxiie siècle — s’est dressée pour relever ces défis sans précédent.

Lors de la visite que nous avons effectuée dans les locaux de l’entreprise pour en apprendre plus sur les activités de NatuRock Japon, nous avons eu la surprise de constater que son président, Satô Toshiaki, ne correspondait pas au profil type du dirigeant d’entreprise écologique — paré comme il l’était d’un bracelet et d’un collier qui évoquaient plutôt l’image d’un créateur de mode. « Ces bijoux NatuRock que je porte sont faits de roche volcanique », nous expliqua-t-il, « ils font partie de notre catalogue. La roche volcanique offre toutes sortes de possibilités. Et pour faire connaître le potentiel de cette substance, nous l’avons intégrée dans un vaste éventail de produits. Ces bijoux constituent un symbole facilement identifiable de toutes les possibilités que recèle la roche volcanique. »

Une démarche naturelle

Le Japon est un pays de forte activité volcanique. Il n’est pas jusqu’à son emblème national, le mont Fuji, qui ne soit un volcan. La dernière éruption de ce pic majestueux remonte à près de trois siècles, mais on peut encore voir d’anciennes coulées de lave dans la région environnante.

Satô Toshiaki est né sur les pentes du mont Fuji. À l’âge de vingt ans, il a commencé à travailler pour une cimenterie locale fondée par son grand père. Mais le contraste entre le site de production et la beauté du mont Fuji a fait naître un doute dans son esprit. « Je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’une matière inorganique comme le ciment n’avait pas sa place dans le superbe paysage des contreforts du Fuji », se souvient-il.

Dans cette perspective, M. Satô a conçu le projet de recouvrir la surface terne du béton avec des roches volcaniques provenant des alentours de la montagne. En d’autres termes, il a eu l’idée d’employer la roche comme une sorte de « maquillage » pour embellir la surface du béton. Outre la roche volcanique, M. Satô propose aussi d’autres types de roche à utiliser pour obtenir une meilleure intégration des surfaces dans leur environnement.

Après avoir essayé différentes méthodes de fixation et testé leur durabilité, il a mis au point un produit qui associe différentes roches avec du béton et l’a baptisé NatuRock, pour évoquer l’image d’un produit en relation avec la nature. En 1987, il a fondé l’entreprise NatuRock Japon.

Recouvrir un mur de roche volcanique offre une façon aisée d’obtenir une végétation luxuriante.

À l’origine, NatuRock était un produit conçu pour améliorer l’apparence des surfaces et leur permettre de mieux se fondre dans le paysage. Mais au fil des années, M. Satô s’est rendu compte que les mousses et les plantes poussaient sur la surface poreuse de la roche volcanique. Cette découverte inattendue lui a fait prendre conscience du potentiel de ce matériau en tant que support de végétation. Voici ce qu’il en dit :

« La porosité de la roche volcanique la rend perméable à l’eau et à l’air, ce qui lui permet de maintenir une humidité optimale. Elle est en outre riche en minéraux. Lors de l’expulsion du magma hors du cratère d’un volcan, tous les organismes vivants sont tués. Mais à mesure que la lave refroidit et se solidifie au fil des ans, la roche devient tout naturellement un refuge pour la mousse et les plantes ; elle attire les insectes et se transforme en un milieu attractif pour les animaux et les êtres humains. L’histoire de la Terre témoigne de l’aptitude de la roche volcanique à revitaliser les écosystèmes. »

Des matériaux pour le xxiie siècle

Résidence des contreforts du mont Fuji aux murs recouverts de panneaux BioBoard et de BioFilm produits par NatuRock Japon. La végétation qui orne les murs change selon les saisons, et l’aspect de la maison avec elle.

Les caractéristiques de la roche volcanique en font un matériau de construction propice à la revitalisation des écosystèmes des zones urbaines, et NatuRock Japon a mis au point tout un éventail de produits, dont le BioBoard, conçus pour faire fructifier ce potentiel. Ce mince panneau de ciment incrusté de roche volcanique peut se fixer sur les murs extérieurs de bâtiments préexistants. Un autre produit NatuRock, le Biofilm, qui ne contient pas de ciment, est un matériau extrafin et extraléger qu’on peut couper à la demande et poser sur des surfaces courbes.

« Il suffit de poser BioBoard ou BioFilm pour que des murs existants puissent se couvrir de verdure avec un minimum de travaux », explique M. Satô. « Pour donner un exemple d’utilisation du BioBoard, on peut citer le projet que nous avons mis en chantier il y a une dizaine d’années avec une association de protection des lucioles basée à Toyohashi, dans le département d’Aichi, afin de revêtir de BioBoard les quais bétonnés de la rivière Uchiyama. La végétation y a poussé naturellement et la propreté de la rivière s’en est trouvée améliorée, tant et si bien que la région abrite désormais quelque 3 000 lucioles. Le projet a permis aux membres de la collectivité de travailler ensemble pour reverdir leurs lieux de vie, plutôt que de faire appel à une grande entreprise. Cela montre bien que les produits NatuRock Japon peuvent constituer un matériau idéal pour les projets de travaux publics de ce siècle et du suivant. »

Proposer des produits pionniers

Des efforts sont en cours dans les zones urbaines du Japon en vue de diminuer l’effet d’« îlot de chaleur » en ajoutant de la végétation aux toitures en construction. Mais il se trouve que ce procédé perd de son efficacité si son application est limitée à la toiture. C’est pourquoi NatuRock Japon a souhaité adopter une approche plurivalente et intervenir non seulement sur les toitures mais encore sur les berges des rivières qui traversent les villes et sur les voies express et murs bordant les voies ferrées.

C’est ainsi qu’en 2008 quelque 228 mètres carrés de mur de l’aire de stationnement Yoyogi de la voie express métropolitaine, à Tokyo, ont été recouverts de végétation grâce à la BioBoard Box, un procédé mis au point par NatuRock Japon pour embellir les surfaces bétonnées en y posant des boîtes où la végétation peut pousser. Ce projet, mené à terme en deux petites journées, a mis à contribution les surfaces existantes sans exiger aucun travail de construction. C’est un exemple parmi d’autres des produits totalement innovants que propose l’entreprise. Mais les produits pionniers, ne sont pas toujours adoptés par tout le monde du premier coup, comme le remarque M. Satô :

« Lorsqu’il n’y a pas de précédent ou de réussite reconnue, les gens ont du mal à évaluer les possibilités et la valeur marchande d’un nouveau produit, quoiqu’il y ait toujours des personnes capables d’en discerner le potentiel. Même à l’époque où les Japonais étaient lents à comprendre la valeur de nos produits, nous commencions à être reconnus à l’étranger. En 1999, nous avons exposé en Italie, au BIBM, la plus grande foire mondiale du béton manufacturé, et les visiteurs européens et nord-américains ont manifesté beaucoup d’intérêt pour nos produits. Par ailleurs, nos bijoux NatuRock Japon en roche volcanique ont été remarqués dans le secteur de la mode plutôt que dans celui de la bijouterie. Je crois profondément qu’il suffit d’investir de la passion dans un projet pour que celui-ci finisse par être reconnu. »

Une mine d’applications

Le savoir faire qu’elle a accumulé au fil des ans dans le domaine de la roche volcanique, NatuRock Japon l’investit dans la création de nouveaux produits et de nouvelles activités. À titre d’exemple, l’entreprise est en train de mettre au point un procédé pour produire de la végétation dans les zones désertiques du Moyen Orient, et elle envisage d’aider les habitants des pays victimes d’éruptions volcaniques en créant de l’activité économique à partir de la roche volcanique. Autre procédé qu’elle offre aussi aux entreprises, la « publicité verte » leur permettra de placer des publicités sur des surfaces recouvertes de végétation.

Surface bétonnée bordant une rue de Tokyo dans le quartier de Shibuya et image générée par ordinateur du même endroit après la pose d’un produit NatuRock sur le mur.

Pour NatuRock Japon, rien n’est impossible et toutes les idées méritent d’être poursuivies, notamment le projet — encore au stade expérimental — de recourir à la roche volcanique pour contribuer à la reconstruction de la région nord-est du Japon dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. M. Satô est fermement convaincu que le potentiel de la roche volcanique est si riche qu’elle est en fait une aubaine pour l’humanité.

Satô Toshiaki Le mot du président
Le président Satô Toshiaki avec le caractère kabe, qui signifie « mur ».
Les murs construits avec des matériaux inorganiques abondent dans les zones urbaines. Mais il existe aussi dans nos vies et notre travail des « murs », dans un sens abstrait, que nous devons surmonter. Il arrive que ces murs nous empêchent de voir ce qu’il y a au-delà et il est alors vital pour nous de résoudre ce problème. Je pense que mon objectif fondamental est de trouver des façons de transformer tous ces murs, abstraits ou concrets, symboliques ou en béton.
Informations sur l’entreprise

  • Nom de la société : NatuRock Japan Co., Ltd.
  • Adresse : Stoke Building Akasaka 3rd floor, 7-10-6 Akasaka, Minato-ku Tokyo 107-0052
  • Représentant : Satô Toshiaki, President
  • Domaine d’activité : Mise au point, production et vente de produits du biotope ; « publicité verte » et promotion des ventes à l’aide de surfaces couvertes de végétation
  • Capitalisation : 11 millions de yens
  • Effectifs : 11 employés
  • Site Internet:http://www.naturock.co.jp

(D’après un original en japonais écrit par Tsuda Hiroshi and Nihashi Ayano. Photographies de Matsumura Takafumi.)

  • [27.09.2012]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone