Série Japan Data
Quoi de neuf sur le front des parcs à thème ?
[11.11.2015] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Tokyo Disney Resort (TDR) à Chiba, et Universal Studios Japan (USJ) à Osaka, remportent haut la main les faveurs du public parmi les parcs à thème du Japon. Ce ne sont pourtant pas les seuls et les thèmes couverts par cette forme de loisirs sont d’une extrême variété. On assiste d’autre part à l’apparition de nouveaux concepts parmi les parcs prévus pour une ouverture prochaine. C’est cette situation que nous nous proposons de survoler ici.

Le succès de Disney a provoqué un boom

Une grande variété d’équipements de loisirs à visiter existent au Japon : parcs d’attraction, zoos, aquariums, musées… Ce que l’on nomme « parc à thème » est une forme particulière de ce type de divertissement, centré sur une thématique spéficique : un pays étranger, une œuvre littéraire, un univers cinématographique, une période historique… Toutes les activités proposées dans le parc tournent autour de ce thème, ce qui le distingue du simple parc d’attraction. Au Japon, c’est l’immense succès de Tokyo Disneyland (situé à Urayasu, préfecture de Chiba) depuis son ouverture en 1983, qui a accéléré un boom des parcs à thème.

C’est ainsi que se sont ouverts le Village Hollandais de Nagasaki (de 1983 à 2001), suivi de Huis Ten Bosch (depuis 1992) qui en est directement dérivé, le Space World à Kita-Kyûshû dans la préfecture de Fukuoka (en 1990), le Village Espagnol à Shima dans la préfecture de Mie (en 1994) et le Parc Tivoli à Kurashiki dans la préfecture d’Okayama (de 1997 à 2008). Le parc USJ, lui, a ouvert à Osaka en 2001.

TDR et USJ sont les deux locomotives du Japon

Le Tokyo Disneyland domine l’ensemble des parcs à thème depuis plus de 30 ans, c’est à dire depuis son ouverture, puisqu’il avait accueilli 10 millions de visiteurs dès sa première année. En 2001, un nouveau parc Disney Sea sur le thème de la mer, s’est ouvert à côté du premier, portant le nombre de visiteurs à 31,38 millions pour l’ensemble du Tokyo Disney Resort en 2014. Le programme des attractions est perpétuellement adapté pour coller aux sorties des films Disney, si bien que le TDR bénéficie d’une popularité phénoménale jamais démentie, avec un taux de réitération de 90 %.

De son côté, l’Universal Studios Japan, qui avait bien démarré avec 11 millions de visiteurs sa première année, n’avait pas réussi à trouver un équilibre pendant les 10 années suivantes. Il a fallu attendre 2013 pour repasser au dessus de la barre des 10 millions de visiteurs. Le développement de nouvelles attractions destinées à un public plus global, sans distinction d’âge ou de sexe, ont enfin permis d’attirer les enfants, qui étaient jusque là le point faible du parc. Les attractions Harry Potter, ouvertes depuis juillet 2014, ont connu un très grand succès, puisqu’elles ont attiré 13,5 millions de visiteurs sur une période d’un an, en augmentation de 28 % par rapport à la période précédente. L’inauguration d’un nouvel hôtel gratte-ciel est également prévue à proximité du parc. L’USJ est également impliqué dans un projet de parc à thème maritime, Ocean Expo Park à Motobu, préfecture d’Okinawa.

La nouvelle zone « Harry Potter » de l’Universal Studios Japan (photo : Jiji)

Les parcs à thème japonais parmi les meilleurs du monde

Les parc à thèmes populaires au Japon tiennent une très bonne place parmi ceux qui possèdent la plus grande attractivité du public. Selon le classement par nombre de visiteurs dans les parcs à thème du monde entier au cours de l’année 2014, établi par la Themed Entertainment Association (TEA), Tokyo Disneyland se situe à la 2e place mondiale après le Magic Kingdom de Floride, et Tokyo Disney Sea est classé 4e. l’USJ a fait un bond à la 5e place, après sa 9e place de l’année précédente.

Notons par ailleurs que Disneyland Shanghai devrait ouvrir en Chine au printemps 2016, et est destiné à devenir le plus grand Disney Resort en Asie, avec trois Parcs à thème combinés.

Classements des parcs à thème mondiaux, par nombre de visiteurs (2014)

rang nombre de visiteurs
1 Magic Kingdom (Floride, USA) 19,33 millions
2 Tokyo Disneyland (Chiba, Japon) 17,3 millions
3 Disneyland (Californie, USA) 16,77 millions
4 Tokyo Disney Sea (Chiba, Japon) 14,1 millions
5 Universal Studios Japan (Osaka, Japon) 11,8 millions
6 Epcot (Floride, USA) 11,45 millions
7 Animal Kingdom (Floride, USA) 10,4 millions
8 Hollywood Studios (Floride, USA) 10,31 millions
9 Disneyland Paris (France) 9,94 millions
10 Disney California Adventure (Californie, USA) 8,77 millions
11 Universal Studios Florida (Floride, USA) 8,26 millions
12 Islands of Adventure (Floride, USA) 8,14 millions
13 Ocean Park (Hong Kong) 7,79 millions
14 Lotte World (Corée du Sud) 7,61 millions
15 Hong Kong Disneyland (Hong Kong) 7,5 millions

Les deux locomotives japonaises, mais également tous les autres parcs à thème japonais se livrent une concurrence acharnée pour attirer les visiteurs. Certains investissements colossaux réalisés pendant la période de la bulle spéculative des années 1980 ont connu un retour de flamme, et certains parcs ont eu de graves difficultés financières. Inversement, Huis Ten Bosch, le Village Hollandais, a retrouvé vie grâce à sa reprise par le groupe des agences de voyages HIS, et le Village Espagnol de Shima se bat vaillamment grâce à l’originalité de son concept. Nouvelles structures, nouvelles attractions, promotion énergique, leur ont permis d’acquérir une clientèle fidèle et sans cesse renouvelée.

  • [11.11.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone