Série Japan Data
Les instituts de beauté japonais sont en train de devenir des destinations touristiques
[29.10.2015] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | العربية | Русский |

L’afflux rapide de visiteurs étrangers a ouvert de nouvelles opportunités commerciales en direction des touristes intéressés par les instituts d’esthétique japonais. Cet article se penche sur ce que les salons de beauté japonais ont à offrir à la clientèle étrangère.

Un pic dans la consommation des visiteurs extérieurs

Avec un nombre de visiteurs étrangers qui ne cesse de progresser, le secteur du commerce et des services de détail est à la recherche de nouvelles portes à ouvrir à la demande des consommateurs « entrants ». Selon l’Organisation Nationale du Tourisme Japonais (JNTO), 13,4 millions de touristes étrangers ont visité le Japon en 2014, et 2015 est en passe de battre ce record, avec déjà 9,1 millions de visiteurs au premier semestre, soit une augmentation de 46 % par rapport à l’année précédente.

Les dépenses parfois somptuaires des touristes chinois au cours de leurs séjours au Japon ont été mises en évidence dans de nombreux reportages diffusés dans les grands médias au cours de ces dernières années. Celles-ci ont encore augmenté suite à l’élargissement par le gouvernement de la liste des produits pouvant bénéficier d’une détaxe à l’exportation à compter d’octobre 2014, incluant des produits cosmétiques et autres. Selon les estimations de la JNTO, en 2014, la consommation des visiteurs étrangers aurait dépassé les 2027,8 milliards de yens, soit une progression de 40 % par rapport à l’année précédente.

▼A lire aussi
Plus de 13 millions de visiteurs étrangers au Japon en 2014 Les drugstores japonais, des magasins incontournables

Les instituts de beauté : goûter à l’hospitalité à la japonaise

Attirer les consommateurs étrangers est une aubaine pour les secteurs commerciaux japonais qui font par ailleurs face à le maturité, voire à la décroissance de leur marché naturel en raison du vieillissement de la population japonaise. Les instituts de beauté sont un exemple de ces secteurs matures au Japon, mais très appréciés des visiteurs étrangers pour la haute qualité de leurs services. Les salons de beauté pourraient ainsi devenir l’une des pièces maîtresses de l’hospitalité japonaise en direction des visiteurs de l’extérieur.

La Hot Pepper Beauty Academy a conduit diverses enquêtes et séminaires sur les salons de beauté, afin de jauger le sentiment des consommateurs. En février 2015, l’une de ces enquêtes fut ciblée sur les femmes ayant visité le Japon en provenance de l’un des quatre principaux points d’embarquement pour le tourisme au Japon (Chine, Hong Kong, Corée du Sud et Taïwan), afin d’en savoir plus sur les opportunités que pourraient rencontrer les entreprises du secteur japonais des salons de beauté.

Comme le montre la figure 3, près d’un tiers des femmes interrogées étaient intéressées à visiter un salon de beauté, soit plus que le nombre de femmes intéressées par la visite d’un site historique célèbre. Cela est un signe fort du potentiel de ce secteur, qui vient en complément de la popularité déjà forte de l’achat de produits cosmétiques pendant un séjour au Japon.

L’enquête a également mesuré ce que les touristes étrangères qui avaient effectivement visité un salon de beauté lors d’un séjour au Japon avaient particulièrement apprécié. Arrivent en tête la propreté des salons, le niveau de compétence du personnel et la capacité du salon d’offrir un résultat correspondant aux attentes du client. Un autre aspect positif est le sentiment de sécurité ressenti en laissant ses effets personnels à la garde du personnel du salon. Tous ces facteurs semblent une évidence pour les clients japonais, mais de nombreux visiteurs d’outre-mer les citent en exemples de l’hospitalité à la japonaise.

  • [29.10.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone