Série Japan Data
Les jours fériés du calendrier japonais
[28.04.2015] Autres langues : ENGLISH | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Le calendrier japonais comporte une quinzaine de jours fériés. Certains célèbrent des moments importants de l’année et de l’existence des habitants de l’Archipel, alors que d’autres font référence à l’histoire et à la culture de ce pays et à son environnement naturel. Voici les noms et les dates des jours chômés qui ponctuent la vie du peuple japonais.

Les Japonais bénéficient officiellement de quinze jours fériés répartis tout au long de l’année. Ces jours-là, les écoles et les bureaux de l’administration sont fermés et un grand nombre d’entreprises accordent un congé à leurs employés. À l’heure actuelle, les mois de juin et d’août sont les seuls où il n’y a pas de jour chômé. Mais les choses vont changer à partir de 2016 où le Japon célèbrera un jour de la Montagne tous les 11 août. Dès lors, juin sera le seul mois dépourvu de jour férié.

Une partie des jours fériés tombent obligatoirement un lundi depuis 2000 avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi « Happy monday », visant à redéfinir le calendrier des jours fériés. Les autres ont lieu à date fixe. Quand celle-ci coïncide avec un dimanche, le lundi suivant est férié pour que la population bénéficie quand même d’un jour de congé. Mais si elle tombe un samedi, il n’y a pas de compensation.

Golden Week et Silver Week

Dans le calendrier japonais, il y a quatre jours fériés très rapprochés – 29 avril, 3, 4, 5 mai –, au beau milieu du printemps. Cet ensemble de jours chômés est appelé « Golden Week » (la semaine en or) et les Japonais en profitent souvent pour voyager en raison du beau temps qui caractérise généralement cette période de l’année. L’affluence est telle que les réservations pour les hôtels et les billets d’avions ou de trains se font très longtemps à l’avance.

Outre la Golden Week qui a lieu chaque année, les japonais bénéficient aussi, de temps à autre, d’une « Silver Week » (la semaine en argent). C’est ainsi que le 21 et le 23 septembre 2015 étant des jours fériés, le 22 septembre sera lui aussi exceptionnellement chômé. Ce type de « bonus » est accordé uniquement quand il y a un jour ouvrable entre deux jours fériés. La première Silver Week a eu lieu en 2009. La seconde sera celle de septembre 2015.

Les jours fériés au fil de l’année

1er janvier : Jour de l’An (ganjitsu)

C’est le jour férié le plus important de l’année et l’occasion pour les familles de se réunir. La tradition veut qu’on se lève tôt pour assister au premier lever du soleil (hatsu hinode). Beaucoup de Japonais en profitent aussi pour effectuer la « première visite de l’année » (hatsu môde) dans un sanctuaire shintô.

2e lundi de janvier : Célébration du passage à l’âge adulte (seijin no hi)

En 2015, 12 janvier ; en 2016, 11 janvier

Ce jour de l’année est dédié aux jeunes gens qui viennent d’atteindre l’âge de la majorité – fixé à 20 ans au Japon – ou qui deviendront majeurs avant le 1er avril de l’année en cours. Il était fixé au 15 janvier jusqu’en 1999.

Un groupe de jeunes filles qui viennent d’avoir 20 ans, le jour de la célébration du passage à l’âge adulte. Pour l’occasion, elles ont revêtu leur plus belle tenue traditionnelle. (photo : Derek A.)

11 février : Jour de la Commémoration de la fondation du pays (kenkoku kinen no hi)

Ce jour férié commémore l’intronisation de Jinmu. Le premier empereur du Japon est considéré comme descendant de la déité shinto Amaterasu et fondateur mythique du pays, d’après le Nihon shoki (Annales du Japon), un ouvrage compilé en 720, aurait eu lieu en 660 av. J.-C.

20 ou 21 mars : Équinoxe de printemps (shunbun no hi)

En 2015, 21 mars ; en 2016, 20 mars
Les Japonais célèbrent l’équinoxe de printemps (haru higan) pendant une semaine au cours de laquelle ils rendent hommage aux défunts. Le jour de l’Equinoxe de printemps proprement dit est dédié à la contemplation de la nature et à l’amour de la vie.

29 avril : Jour de la Commémoration de la naissance de l’empereur Shôwa (Shôwa no hi)

L’empereur Shôwa – appelé Hirohito jusqu’à son accession au trône – est né le 29 avril 1901. Il a régné du 25 décembre 1926 au 7 janvier 1989. Le jour anniversaire de sa naissance qui coïncide avec le début de la Golden Week, était nommé midori no hi (journée verte) jusqu’à ce que ce dernier soit déplacé le 4 mai en 2007.

3 mai : Jour de la Commémoration de la Constitution (kenpô kinenbi)

Ce jour férié, qui commémore l’entrée en vigueur de la constitution actuelle du Japon, le 3 mai 1947, fait partie de la fameuse Golden Week.

4 mai : Fête de la verdure (midori no hi)

Cette « journée verte » est dédiée aux plantes et au monde de la nature. Elle fait partie intégrante de la Golden Week.

5 mai : Jour des Enfants (kodomo no hi)

Ce jour chômé coïncide avec la traditionnelle « fête des Enfants » (tango no sekku) autrefois consacrée uniquement aux petits garçons. Il est aujourd’hui dédié à tous les enfants, quel que soit leur sexe. La tradition veut que l’on dresse de grands mâts où sont fixées des bannières vivement colorées en forme de carpe (koi nobori). La Golden Week se termine le 5 mai, avec le jour des Enfants.

Ces carpes géantes aux superbes couleurs qui flottent dans le vent sont l’emblème de la fête et du jour des Enfants célébrés le 5 mai de chaque année au Japon. (photo : Matthew Bednarik)

3e lundi de juillet : Jour de la Mer (umi no hi)

En 2015, 20 juillet ; en 2016, 18 juillet
Ce jour de congé est dédié à l’élément marin qui environne de toutes parts le pays insulaire que constitue le Japon.

11 août : Jour de la Montagne (yama no hi)

Un nouveau jour férié, décrété en 2014, qui ne deviendra effectif qu’en 2016. Le Japon est un pays montagneux, les trois-quarts de son territoire étant constitués de hauteurs dont les pentes sont très souvent supérieures à 15 %. Il est donc tout naturel que ses habitants célèbrent une composante aussi essentielle de leur environnement. Ce jour chômé coïncidera par ailleurs avec les congés qu’accordent traditionnellement les entreprises à leurs employés pour la fête des Morts (o-bon), aux alentours du 15 août.

3e lundi de septembre : Jour des Personnes âgées (keirô no hi)

En 2015, 21 septembre ; en 2016, 19 septembre
Ce jour férié est dédié aux personnes âgées et au respect qui leur est dû pour avoir vécu aussi longtemps. Il était fixé au 15 septembre jusqu’en 1999.

22 ou 23 septembre : Équinoxe d’automne (shûbun no hi)

En 2015, 23 septembre ; en 2016, 22 septembre
Le jour de l’Equinoxe d’automne est dédié à la commémoration des défunts et des ancêtres. Il s’inscrit dans le cadre de la semaine de célébrations auxquelles l’équinoxe d’automne donne lieu au Japon.

2e lundi d’octobre : Jour du Sport et de la Santé (taiiku no hi)

En 2015, 12 octobre ; en 2016, 10 octobre
Un grand nombre d’établissements scolaires choisissent le jour du Sport et de la Santé ou une date très proche pour organiser leur fête du Sport (undô kai), une manifestation qui tient une place capitale dans le calendrier scolaire japonais. Ce jour férié était fixé au 10 octobre entre 1966 et 1999, en commémorant le jour de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 1964.

Yagi Kanae (au centre), une jeune haltérophile japonaise qui a participé aux Jeux olympiques de Londres 2012, s’échauffe avec des enfants dans le cadre d’une manifestation du Jour du Sport et de la Santé, en 2013, à Tokyo. (photo : Jiji Press)

3 novembre : Jour de la Culture (bunka no hi)

Ce jour férié, qui correspondait à l’origine à l’anniversaire de l’empereur Meiji (1852-1912), fait aussi référence à la date de la promulgation de la constitution actuelle du Japon, le 3 novembre 1946. Il est dédié à la paix, la liberté et la promotion de la culture.

23 novembre : Jour de la Fête du travail (kinrô kansha no hi)

Un jour férié en l’honneur des travailleurs et de la production.

23 décembre : Anniversaire de l’Empereur (Tennô tanjôbi)

L’empereur Akihito, sur le trône depuis 1989, est né le 23 décembre 1933. Chaque année, la date anniversaire de sa naissance donne lieu à un jour férié.

Une foule compacte de Japonais en train d’agiter des drapeaux lors d’une cérémonie publique organisée au Palais impérial de Tokyo, le 23 décembre 2012, à l’occasion du 79e anniversaire de l’empereur Akihito. (photo : Alessandro Baffa)

(Photos : Derek A / Matthew Bednarik / Alessandro Baffa)

  • [28.04.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone