Série Le b.a.-ba du Japon
Hôtels capsule : sommeil spatial pour les voyageurs au Japon
[22.02.2015] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Hôtels bon marché inventés au Japon, les hôtels capsule se trouvent essentiellement dans les quartiers animés des grandes villes. Souvent équipés d’un sauna, ils sont utiles, par exemple, à ceux qui ont raté le dernier train, habitent loin et souhaitent prendre quelques heures de sommeil en s’épargnant les frais de taxi du retour.

Mode d’emploi des hôtels capsule

Les hôtels capsule sont des établissements situés dans les grandes villes proposant équipements et services minimum : une capsule, de taille semblable à celle d’une cabine de douche, avec un lit pour une personne et dotée d’un petit téléviseur, avec salle de bains et toilettes en commun et à part.

À l’entrée, il faut d’abord enlever ses chaussures, les ranger dans un casier prévu à cet effet muni d’un verrou, mettre les pantoufles placées là, avant de se diriger vers l’accueil pour remplir sa fiche d’inscription. Comme les capsules n’ont pas de fermeture, les objets de valeur doivent être placés dans un casier fermant à clé.

L’intérieur d’une capsule (photo : Stephen Bugno)

Pour éviter les vols, il est préférable de garder avec soi les objets qui n’ont pas été déposés dans le casier. On peut emporter un petit sac en plastique pour mettre les produits pour le bain et les pièces de monnaie. Les toilettes et les salles d’eau sont communes. La plupart des hôtels disposent d’une vaste salle de bain avec un grand bassin, d’un sauna et d’une salle de massage. On y trouve également des espaces communs où il est possible de boire, fumer, recharger son portable, utiliser Internet ou lire des mangas. Contrairement à un hôtel normal, il est permis de se déplacer en yukata ou en robe de chambre.

Pour une éventuelle évacuation d’urgence, la capsule n’a pas de porte. On peut fermer le rideau ou le store mais cela ne fait aucunement obstacle aux éventuels bruits de pas, ronflements ou autres bruits indésirables. Mais l’hôtel capsule étant avant tout un lieu pour dormir, la règle d’or est de ne faire aucun bruit et il est bien entendu strictement interdit de parler à voix haute ou de téléphoner de son portable.

Couloir d’un hôtel capsule (photo : Nelson Cunnington)

Le principal attrait des hôtels capsule est leur prix, de 3 000 à 4 000 yens, tandis que celui des business hôtels tourne autour des 7 000 à 8 000 yens. C’est l’option choisie par certains gens ayant raté le dernier train où des voyageurs en solo. Un autre de leurs avantages, c’est qu’il n’y a pas besoin de réserver.

La naissance du premier hôtel capsule

Le premier hôtel capsule a été créé à Osaka en 1979 par un architecte japonais de renommée mondiale et l’un des fondateurs du mouvement dit « métabolisme », Kurokawa Kishô (1934-2007). On a fait appel à lui car il avait réalisé une œuvre baptisée « logement capsule » en 1970 lors de l’exposition universelle de 1970 à Osaka. Le design consistant en deux rangées superposées de volumes modulaires d’environ deux mètres de longueur de chaque côté d’un couloir avait donc déjà été lancé. Cet aspect futuriste, donnant l’impression d’être dans un film de science-fiction, plaît beaucoup aux touristes venus du monde entier.

Des nouveautés

Pour des raisons de sécurité, les hôtels capsule étaient réservés jusqu’à récemment à un public masculin. Il existe désormais des établissements avec un étage réservé aux femmes où un soin particulier est apporté aux produits de bain. Certains hôtels capsule proposent une autre innovation : des capsules de type « cabine », soit une petite pièce composée de la capsule proprement dite et d’un espace avec table et chaise. On trouve également à l’aéroport de Haneda un hôtel où les capsules se sont inspirées des première classe des avions.

Capsule conçue pour la gente féminine (Jiji Press)

Liens utiles :

Rechercher des hôtels capsule à Tokyo
Rechercher des hôtels capsule à Osaka

(Photo de titre : Peter Woodman. Autres photos : Nelson Cunnington / Stephen Bugno / Jiji Press)

  • [22.02.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone