Série Le b.a.-ba du Japon
La gymnastique matinale « rajio taisô »
Des gestes simples pour garder la forme
[28.02.2016] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Le rajio taisô (littéralement radio gymnastique), est un ensemble d’exercices que l’on effectue en musique. Cette tradition est apparue au Japon il y a environ 90 ans. Il était autrefois commun pour les groupes de pratiquer différentes variétés de rajio taisô dans les parcs et les espaces ouverts. Bien que cette tradition se perde progressivement au fil des années, beaucoup de personnes aujourd’hui la considèrent comme un moyen d’aider la société grisonnante japonaise à rester en forme.

Un rituel du petit matin

Pendant près de 90 ans, le chaîne de radio nationale NHK a diffusé les séances de rajio taisô tôt chaque matin, ainsi qu’à d’autres moments de la journée.

Les fans du roman La Ballade de l’impossible de Murakami Haruki se souviennent du colocataire « facho » du personnage principal Watanabe Tôru, qui s’adonnait tôt tous les matins à rajio taisô, le volume de sa radio à fond. Dans le monde réel, beaucoup de gens le pratiquent à la maison ou en groupes dans les parcs et les espaces publics. La chaîne de radio NHK diffuse la première session à 6 h 30 tous les matins.


Rajio taisô, version anglaise.

Une carte de présence rajio taisô. (Photo : Yamashita Tatsuo)

Pendant les vacances d’été, les groupes parentaux et les organismes municipaux locaux organisent régulièrement des rassemblements rajio taisô pour les enfants. Ceux qui participent à chaque session et remplissent impeccablement leurs cartes de présence peuvent ensuite les échanger le dernier jour avec des snacks, de la papeterie et d’autres cadeaux. Cet exercice était autrefois une habitude saisonnière majeure dans la vie des écoliers japonais, mais la baisse du taux de natalité, les problèmes de nuisances sonores et d’autres facteurs ont affecté le taux de participation. Selon une enquête de 2014 effectuée par le fournisseur de matériel pédagogique Benesse, un peu plus de la moitié des élèves de primaire prennent part l’été aux sessions de rajio taisô.

C’est parmi les personnes âgées que la pratique jouit encore d’une forte popularité, car pour beaucoup d’entre eux ces exercices sont un moyen facile d’entretenir leur santé physique. Les établissements sociaux et les services de soins locaux destinés aux personnes âgées font souvent la promotion des bienfaits de rajio taisô.

Les origines

Les exercices rajio taisô s’inspirent d’une routine santé et fitness diffusée en 1925 aux États-Unis par une compagnie d’assurance-vie. La version japonaise est apparue pour la première fois sur les antennes en 1928 ; et à part quelques pauses, cela fait près de 90 ans que la tradition perdure. Selon les experts en fitness, rajio taisô jouit d’une telle longévité parce que c’est une routine complète : chaque partie du corps est sollicitée pour les exercices.

La routine se divise en deux sets de trois minutes, chacun composé de plus d’une douzaine d’exercices qui étirent les muscles, améliorent l’équilibre et renforcent les muscles du tronc.

NHK diffuse sur la radio et la télévision des émissions de rajio taisô jusqu’à quatre fois par jour en semaine et moins fréquemment le week-end. Les programmes sont également disponibles aux auditeurs internationaux sur NHK World Radio Japan. Une nouvelle version télévisée qui rencontre le succès, Minna no Taiso (exercices pour tous), inclut des variations assises des routines pour les personnes à mobilité réduite.

Rajio taisô en tous genres

La routine proposée par NHK n’est pas la seule qui existe. Le célèbre duo de chanteurs-compositeurs Yuzu commence ses concerts avec sa propre version d’exercices en musique afin de renforcer les liens avec les fans. Après le grand séisme survenu dans le nord-est du pays en mars 2011, un projet humanitaire de la ville d’Ishinomaki dans la préfecture de Miyagi, qui a pour but d’amasser des fonds pour les survivants, a créé une version locale du rajio taisô, présenté dans leur propre dialecte.


Oraho no rajio taisô, la version locale du rajio taisô de la ville d’Ishinomaki dans la préfecture de Miyagi.

Ces exercices sont aussi pratiqués au sein de certaines communautés japonaises à l’étranger, notamment à Hawaï, au Brésil et au Pérou. Une version DVD en espagnol a été produite en Amérique du Sud, avec des participants de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et du personnel local.

Bien que Rajio taisô ne soit pas très connu à l’étranger, la pratique conserve au Japon son attrait auprès des personnes de tout âge soucieuses de leur santé.

(Photo de titre : l’ancien Premier ministre chinois Wen Jiabao faisant le rajio taisô lors d’un voyage au Japon en 2010, Jiji Press. Autre photo : Yamashita Tatsuo)

▼A lire aussi
Allez le club Gymnastique rythmique masculine de l’Université d’Aomori ! « Vieillir intelligemment », une solution pleine d’avenir Le parcours préféré des joggeurs de Tokyo : les alentours du palais impérial
  • [28.02.2016]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone