Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois de mars 2015
[15.04.2015] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Quatrième anniversaire du séisme de la côte Pacifique du Tôhoku, la visite au Japon de la chancelière allemande Angela Merkel et de la Première dame des États-Unis, Michelle Obama, la mise en service du Hokuriku Shinkansen. Retour sur les événements marquants de mars 2015.

Pour le 4e anniversaire du séisme de la côte Pacifique du Tôhoku, des représentants des familles des victimes des préfectures d’Iwate, Miyagi et Fukushima se recueillent à la mémoire des disparus au cours d’une cérémonie au Théâtre national de Tokyo, le 11 mars 2015. (Jiji press)

Dimanche 1er

Le prince William du Royaume-Uni se rend au Japon pour un voyage de quatre jours à Tokyo et dans les préfectures de Fukushima et Miyagi, les plus touchées par la catastrophe de 2011.

Lundi 2

Les douze villes japonaises accueillant la 9e coupe du monde de rugby en 2019, qui aura lieu en Asie pour la première fois, sont annoncées. Les matches d’ouverture et de finale se disputeront dans le nouveau stade national de Tokyo.

Jeudi 5

Six partis dont la formation au pouvoir, le PLD, présentent une proposition de loi pour ramener l’âge du droit de vote à 18 ans, au lieu de 20 ans actuellement. Elle sera vraisemblablement adoptée et appliquée dès l’élection de la Chambre des conseillers de 2016. Cette modification grossira l’électorat de 2,4 millions de jeunes de 18 et 19 ans. Cela faisait 70 ans que l’âge du droit de vote n’avait pas été modifié, depuis, en 1945, un passage des « hommes de plus de 25 ans » aux « hommes ou femmes de plus de 20 ans ».

Vendredi 6

Osakabe Sayaka devient la première femme japonaise à recevoir le prix international « Femme de courage » du département d’État des États-Unis. Ayant elle-même enduré deux fausses couches à cause des pressions de son supérieur hiérarchique, le prix récompense ses efforts dans le soutien aux femmes subissant des pressions professionnelles pour cause de maternité, notamment par la création du groupe « mata hara » (maternity harassment).

Lundi 9

La chancelière allemande Angela Merkel rencontre le Premier ministre Abe Shinzô à Tokyo. Ils s’entretiennent de la crise ukrainienne et de la croissance économique depuis la défaite de la Seconde Guerre mondiale. Au cours d’une conférence de presse, Mme Merkel déclare que c’est en affrontant le passé que la réconciliation a été possible pour l’Allemagne et exhorte le Japon à faire tous ses efforts afin d’améliorer ses relations avec les pays voisins.

Mercredi 11

Le Japon commémore le 4e anniversaire du séisme de la côte Pacifique du Tôhoku et du tsunami qui a suivi, faisant 18 000 morts et disparus. L’empereur Akihito et le Premier ministre Abe assistent à la cérémonie organisée au Théâtre national de Tokyo. Plus de 200 000 personnes habitent toujours dans des maisons préfabriquées depuis l’accident de la centrale nucléaire Fukushima Daiichi causé par le tsunami.

  • [15.04.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone