Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois de septembre 2016
[13.10.2016] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Visite historique du Premier ministre Abe Shinzô à Cuba, Renhô est élue présidente du Parti démocrate et des problèmes de contamination des sols freinent le déménagement du principal marché aux poissons de Tokyo : retour sur les évènements marquants du mois de septembre 2016.

Vendredi 2

Le Premier ministre Abe Shinzô s’entretient avec le président russe Vladimir Poutine à Vladivostok. Ils conviennent de coopérer économiquement et de faire des efforts pour négocier un traité de paix qui inclurait la résolution de la question des Territoires du Nord. D’autres réunions sont prévues au Pérou en novembre à l’occasion de l’APEC (Coopération économique pour l’Asie-Pacifique) et dans la préfecture de Yamaguchi en décembre, qui est la préfecture natale du chef du gouvernement japonais.

Article lié :
Les limites du pouvoir de Vladimir Poutine

Lundi 5

Abe Shinzô et le président chinois Xi Jinping tiennent leurs premières discussions depuis plus d’un an. Le Premier ministre exhorte les navires chinois à ne pas pénétrer dans le territoire japonais autour des îles Senkaku. Les deux pays parviennent à un accord sur la création d’un mécanisme de communication pour éviter les collisions maritimes ou aériennes accidentelles.

Article lié :
Pourquoi la Chine fait-elle des incursions répétées dans les eaux territoriales japonaises ?

Vendredi 9

La Corée du Nord effectue son cinquième essai nucléaire. Le Premier ministre japonais tient une conférence téléphonique avec le président américain Barack Obama. Ils conviennent de la nécessité d’infliger de nouvelles sanctions à la Corée du Nord.

Article lié :
Corée du Nord : la Chine est la cible de ses provocations

Samedi 10

La nouvelle gouverneure de Tokyo Koike Yuriko révèle que les travaux de décontamination du site de Toyosu, où doit être transféré le marché aux poissons de Tsukiji, n’ont pas été menés comme prévu. Le nouvel emplacement qui abritait auparavant un complexe industriel nécessite une grande quantité de terre pour recouvrir les sols contaminés, mais de la terre propre n’a pas été déposée sous trois installations principales. La gouverneure demande à une équipe d’experts de réexaminer la sécurité sanitaire du site.

Jeudi 15

Renhô est élue à la tête du Minshintô (Parti démocrate). Elle devient la première femme à être présidente du plus grand parti d’opposition depuis que Doi Takako a dirigé le Parti socialiste japonais (maintenant le Parti social-démocrate) de 1986 à 1991.

Article lié :
Rebaptiser le PDJ : du vieux vin dans une nouvelle bouteille ?

Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales annonce les résultats d’une enquête menée en 2014 sur la répartition des revenus, mesurée avec le coefficient de Gini. Ce chiffre, calculé avant le prélèvement des impôts et du reversement des prestations sociales, a augmenté de 0,0168 point par rapport à l’enquête précédente de 2011 et a atteint le niveau record de 0,5704. Le coefficient de Gini est compris entre 0 et 1 ; plus il est élevé, plus la disparité des revenus est forte.

Article lié :
Contrer les progrès de la pauvreté et de la disparité des revenus

L’enquête nationale sur la fécondité menée en 2015 par l’Institut national de la population et de la sécurité sociale constate que 53,1 % des femmes retournent au travail après avoir eu leur premier enfant. C’est la première fois que le chiffre a dépassé la barre des 50 %. Les réponses du sondage révèlent aussi que parmi les personnes non mariées âgées de 18 à 34 ans, 69,8 % des hommes et 59,1 % des femmes ne sont pas dans une relation.

Article lié :
Le Japon peut-il remédier à son faible taux de natalité ?

Vendredi 16

Un article publié dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences annonce la découverte des plus anciens hameçons du monde dans la grotte de Sakitari à Nanjo, préfecture d’Okinawa. Les hameçons, fabriqués à partir de coquillages, sont les premiers outils de pêche datant du Paléolithique découverts au Japon. L’article a été présenté par une équipe de recherche comprenant des membres du Musée préfectoral d’Okinawa.

De gauche à droite : un hameçon, un autre partiellement fini et un morceau de coquillage avant d’être taillé (Musée préfectoral d’Okinawa à Naha. Jiji Press)

Samedi 17

Le manga populaire Kochira Katsushika-ku Kameari kôen-mae hashutsujo (littéralement «  Ceci est la station de police devant le parc de Kameari de l’arrondissement de Katsushika »), abrégé en Kochi Kame, se termine après 40 ans, 200 volumes et d’innombrables épisodes dans le magazine Weekly Shônen Jump. Il établit le record mondial Guinness du plus grand nombre de volumes publiés pour une série de manga.

Un garçon tient le volume final de Kochi Kame et une édition du magazine Weekly Shonen Jump dont la première page rend hommage à la série, dans le magasin Tsutaya de Kameari de Katsushika. Tokyo, le 17 septembre 2016. (Jiji Press)

  • [13.10.2016]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone