Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois d’octobre 2016
[15.11.2016] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Ôsumi Yoshinori lauréat du prix Nobel de physiologie, puissant séisme dans la préfecture de Tottori et décès du plus ancien membre de la famille impériale : retour sur les événements marquants du mois d’octobre 2016 au Japon.

Lundi 3

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2016 est attribué au Japonais Ôsumi Yoshinori, professeur émérite à l’Université de technologie de Tokyo. Il est récompensé pour ses découvertes sur les mécanismes de l’autophagie, le processus par lequel des cellules se dégradent et recyclent leurs propres protéines.

Mardi 4

L’Institut national de recherche pour les biens culturels de Nara annonce avoir découvert sur une tablette en bois datant du milieu du VIIIe siècle le nom d’un Persan qui travaillait pour le gouvernement japonais. Ce nom, trouvé en appliquant l’imagerie infrarouge à des tablettes en bois provenant des ruines du palais Heijô à Nara, est la première preuve qu’un Persan travaillait dans la capitale du Japon à cette époque.

Vendredi 7

La mère de Takahashi Matsuri, une employée de l’agence de publicité Dentsu qui s’est suicidée l’année dernière, tient une conférence de presse à Tokyo, après que l’Inspection nationale du travail a jugé que la mort de sa fille était due à un surmenage de travail (karôshi).

Au même jour, le conseil des ministres approuve le premier livre blanc sur le karôshi. Le document révèle que dans 22,7 % des sociétés de l’Archipel, certains employés effectuent plus de 80 heures supplémentaires par mois. Il signale également que les longues heures de travail sont un des facteurs qui ont poussé 2 159 personnes à se suicider en 2015.

Dans le cadre de cette affaire, le Bureau du travail de Tokyo a par la suite effectué une perquisition chez Dentsu le 14 octobre.

La mère de Takahashi Matsuri, employée de l’agence de publicité Dentsu, à Tokyo le 7 octobre 2016. (Photo : Jiji Press)

Les athlètes médaillés aux Jeux olympiques et paralympiques de Rio défilent dans le centre de Tokyo. Près de 800 000 personnes se pressent dans les rues du quartier de Ginza pour acclamer les 87 athlètes.

Article lié :

JO 2016 : ces athlètes nippons qui ont brillé à Rio

Le gymnaste Uchimura Kôhei (au premier plan) et d’autres médaillés saluant les spectateurs alors que les athlètes défilent dans le centre de Tokyo le 7 octobre 2016. (Photo : Jiji Press)

Samedi 8

Le mont Aso (préfecture de Kumamoto) entre en éruption pour la première fois depuis janvier 1980. L’Agence météorologique du Japon lance une alerte de niveau 3 sur 5, indiquant de « ne pas approcher le volcan ».

Article lié :

L’éruption du mont Ontake met au jour la crise de la volcanologie japonaise

Mardi 11

Une équipe de l’Université de Shinshû menée par le professeur agrégé Shiba Yûji publie un article dans la version en ligne de la revue scientifique Nature sur le traitement réussi de maladies cardiaques de singes en utilisant des cellules musculaires dérivées de cellules souches pluripotentes induites (iPS) d’un autre singe.

Article lié :

Un pionnier de la recherche sur les cellules souches

Mercredi 12

Toyota et Suzuki annoncent qu’un partenariat commercial est en discussion afin de collaborer sur les technologies de l’environnement, de la sécurité et de l’information. Cet éventuel rapprochement entre les deux entreprises rassemblerait les constructeurs automobiles nippons en trois groupes dirigés par Toyota, Nissan et Honda.

L’humoriste Kosaka Daimaô devient le premier Japonais à dominer le classement du top 100 des vidéos de musique sur YouTube avec la chanson « PPAP (Pen-Pineapple-Apple-Pen) », dans laquelle il incarne le personnage Pikotarô. Le 19 octobre, il devient le premier artiste japonais en 26 ans à apparaître dans le Billboard Hot 100 singles en entrant à la 77e place du classement.

Jeudi 13

Un incendie dans une installation de la compagnie d’électricité de Tokyo (Tepco) à Niiza dans la préfecture de Saitama provoque des pannes de courant dans une grande partie de Tokyo. Certains organismes du gouvernement central à Kasumigaseki ainsi que près de 580 000 ménages sont touchés.

Sony met en vente son casque de réalité virtuelle PlayStation VR. En connectant le casque à la console PlayStation 4, les utilisateurs peuvent s’immerger dans des jeux en trois dimensions.

La PlayStation VR exposée au Tokyo Game Show, tenu en septembre dernier. (Photo : Nagasaka Yoshiki)

 

  • [15.11.2016]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone