Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois de janvier 2017
[08.02.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Le gouvernement japonais rappelle son ambassadeur en Corée du Sud, l’abdication de l’empereur devient de plus en probable, Tepco découvre pour la première fois des déchets nucléaires fondus à Fukushima : retour sur les évènements marquants du mois de janvier 2017.

Mercredi 4

La Bourse de Tokyo enregistre une hausse générale des actions lors de la première journée de négociation de l’année, grâce à une amélioration de l’économie des États-Unis. Avec 479,79 points de plus que la dernière journée de 2016, l’indice Nikkei termine à 19 594,16 points, son plus haut niveau depuis plus d’un an.

Le nombre de décès sur les routes au Japon en 2016 est de 3 904, soit 213 de moins que l’année précédente. Grâce à cette baisse de 5,2 %, le chiffre passe pour la première fois sous la barre des 4 000 depuis le niveau historiquement bas de 1949 de 3 790 décès.

Jeudi 5

La Société de gériatrie du Japon ainsi que d’autres groupes réclament une redéfinition de l’âge à partir duquel une personne est considérée âgée. Ils désirent fixer le seuil à 75 ans, estimant que la plupart des personnes ayant entre 65 et 74 sont en bonne forme physique et mentale.

Article lié
Le Japon : la population la plus vieille du monde

Lundi 9

Le gouvernement japonais rappelle temporairement l’ambassadeur en Corée du Sud, Nagamine Yasumasa, et le consul général à Busan, Morimoto Yasuhiro, afin de protester contre l’installation devant le consulat de Busan d’une statue en hommage aux femmes de réconfort. Une statue similaire avait également été installée devant l’ambassade à Séoul. Le Japon considère que l’installation de cette statue va à l’encontre de l’accord bilatéral signé en décembre 2015 résolvant le problème des femmes de réconfort.

Article lié
La Corée du Sud, « voisin à plaindre » du Japon

Mardi 10

Le ministre du Tourisme Ishii Keiichi annonce que 24 millions de touristes étrangers ont visité le Japon en 2016. Ceci représente une hausse de 21,8 % par rapport aux 19,7 millions de visiteurs de 2015, établissant un nouveau record pour la quatrième année consécutive.

Article lié
Tourisme au Japon : près de 20 millions de visiteurs étrangers en 2015

Le ministère de l’Environnement révèle que près de 70 % du plus grand récif corallien du Japon est mort. Ceci est le résultat d’un blanchissement des coraux, dû à une augmentation de la température de l’eau. Le récif est situé entre les îles Ishigaki et Iriomote dans la préfecture d’Okinawa.

Article lié
Un réchauffement des mers annonce des catastrophes climatiques à l’avenir

Jeudi 12

Le Premier ministre Abe Shinzô entame une tournée dans les pays d’Asie-Océanie : Philippines, Australie, Indonésie, Vietnam. Il rencontre les dirigeants de chaque pays avant de retourner au Japon le 16 janvier. Lors de la dernière étape de sa tournée, il propose au Vietnam de fournir six navires de patrouille pour renforcer la sécurité maritime du pays.

Vendredi 13

Une cassette audio comprenant une interview de l’auteur Mishima Yukio (1925-1970), enregistrée neuf mois avant son suicide suite à une tentative échouée de coup d’État, est découverte dans un studio de Tokyo Broadcasting System. « Je sens que la mort est entrée dans mon corps », déclare Mishima dans cet enregistrement.

Samedi 14

Le gouvernement métropolitain de Tokyo annonce que la neuvième étude sur les eaux souterraines du site de Toyosu, qui devait accueillir le nouveau marché aux poissons, transféré de Tsukiji, révèle la présence de benzène et d’arsenic. La quantité de benzène est 79 fois supérieure aux normes environnementales et dépasse de loin les résultats des études précédentes. Pour la première fois, du cyanure est aussi détecté.

Article lié
Le transfert du marché de Tsukiji fait l’objet d’une incertitude croissante

Dimanche 15

Le lancement de la fusée-sonde SS-520 de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA), l’une des plus petites fusées conçues pour transporter un satellite, se solde par un échec. Ne recevant plus de données de la fusée environ 20 secondes après le décollage depuis le centre spatial d’Uchinoura dans la préfecture de Kagoshima, JAXA a décidé d’annuler l’allumage du deuxième étage.

La fusée-sonde SS-520, transportant un microsatellite Tricom-1 mis au point par l’Université de Tokyo, décollant du centre spatial d’Uchinoura dans la préfecture de Kagoshima, le 15 janvier 2017. (Jiji Press)

  • [08.02.2017]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone