Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois de mai 2017
[12.06.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Annonce des fiançailles de la princesse Mako, le Premier ministre Abe soupçonné d’avoir fait un usage inapproprié de son pouvoir, adoption de la Loi sur le crime organisé par la Chambre basse : retour sur les évènements marquants du mois de mai 2017 au Japon.

Lundi 1er

La Force maritime d’autodéfense japonaise a déployé le porte-hélicoptères Izumo pour escorter des navires de ravitaillement des États-Unis dans la péninsule de Bôsô (préfecture de Chiba). Cette mission représente la toute première application de la nouvelle législation en matière de sécurité, qui donne un plus grand champ d’action aux Forces d’autodéfense japonaises.

Article lié

Un tournant pour le système de défense et de sécurité du Japon

Mercredi 3

Dans un message vidéo, le Premier ministre Abe Shinzô a affirmé vouloir faire de 2020 l’année de la révision de la Constitution, qui a été promulguée il y a 70 ans exactement (le 3 mai 1947). Il veut notamment faire mentionner l’existence des Forces d’autodéfense dans l’article 9, le plus controversé, qui a imposé au Japon à renoncer à jamais à la guerre.

Jeudi 4

Selon le ministère des Affaires intérieures et des Communications, le nombre d’enfants de moins de 15 ans a diminué à 15,71 millions, à la date du 1er avril 2017, soit une baisse de 170 000 en l’espace d’une année. Ce chiffre est en baisse constante depuis 1982.

Article lié

Le nombre de naissances au Japon chute en dessous du million

Une exposition des créations de la styliste Kawakubo Rei, fondatrice de la marque Comme des Garçons, a été lancée au Metropolitan Museum of Art de New York. C’est la deuxième fois en plus de 30 ans que le musée dédie une exposition à un styliste encore vivant, après celle d’Yves Saint Laurent en 1983. L’évènement se conclura le 4 septembre.

Évènement presse en amont de l’exposition Kawakubo Rei, au Metropolitan Museum of Art à New York, le 1er mai 2017. (© Jiji)

Vendredi 5

Le Conseil international des monuments et des sites, un groupe consultatif de l’Unesco, propose d’inscrire l’île d’Okinoshima, terre sacrée du shintoïsme, à la liste du patrimoine mondial. Le Conseil a toutefois rejeté d’autres sites situés dans la préfecture de Fukuoka qui figuraient dans la proposition du gouvernement japonais. L’Unesco va prendre sa décision au cours du mois de juillet.

Article lié

Liste des sites japonais reconnus par l’Unesco

Mercredi 10

Le ministère des Finances a annoncé que la dette publique avait atteint 1 071 559 milliards de yens à la fin de l’année fiscale 2016. Ce chiffre record est en hausse de 22 193 milliards de yens par rapport à l’année dernière.

Dossier lié

Comment faire face à l’envolée de la dette

Jeudi 11

Le Premier ministre Abe s’est entretenu près de 25 minutes au téléphone avec le nouveau président sud-coréen Moon Jae-in, élu le 10 mai. Au sujet de l’accord bilatéral entériné à la fin de l’année 2015 sur la question des femmes de réconfort, le Premier ministre Abe a affirmé au président Moon qu’il était « important d’appliquer de manière responsable l’accord, qui a été salué par la communauté internationale ». Les deux dirigeants se sont de même entendus pour coopérer étroitement afin de faire face à l’escalade des tensions avec la Corée du Nord.

Article lié

La Corée du Sud, « voisin à plaindre » du Japon

Lundi 15

Toshiba a dévoilé une perte provisoire de 950 milliards de yens pour l’année fiscale se terminant le 31 mars 2017, sans attendre l’autorisation de son cabinet d’audit. Cette perte colossale est due aux mauvais résultats de sa branche nucléaire, notamment sa filiale américaine Westinghouse, qui a fait faillite.

Article lié
Le pari perdu de Toshiba

  • [12.06.2017]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone