Effervescence autour du dernier Murakami Haruki
[27.02.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | Русский |

Le 24 février, porté par le vent printanier, le nouveau roman de Murakami Haruki (68 ans) s’est invité dans les librairies japonaises, toutes en pleine animation dès la première heure. Le livre est disponible en deux tomes et son titre Kishidanchô goroshi signifie « le meurtre du commandant de la chevalerie » (Editions Shinchôsha).

Le nouveau livre du romancier, Kishidanchô goroshi, sur le stand de la libraire Daikanyama Tsutaya dans l’arrondissement de Shibuya à Tokyo. (Jiji Press)

La grande librairie Kinokuniya dans le quartier de Shinjuku à Tokyo avait exceptionnellement ouvert dès 8 heures et commencé la vente sur un stand donnant sur la rue. « Pour votre lecture du week-end », pouvait-on entendre dire de la part des vendeurs aux passants. De l’employé qui se rend à son travail jusqu’au touriste étranger, nombreux sont ceux qui s’arrêtaient pour feuilleter.

« Je ne suis pas une “harukiste”, affirme une employée de 47 ans, mais au final je lis toujours jusqu’au bout. Et puis avec toute l’animation autour de ce livre, on se laisse séduire…et j’avoue que c’est agréable de ressentir cette ambiance. »

« En voyant le titre je me suis demandé si c’était lié à la période du Moyen-Âge en Europe… Bref j’ai imaginé un tas de choses », nous dit un employé de 28 ans.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [27.02.2017]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone