Une sonate de Bach sur un violon « né du tsunami », en hommage aux victimes du 11 mars
[11.03.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | Русский |

Une sonate sur un violon fabriqué à partir de bois provenant des ravages du tsunami du 11 mars 2011 a été jouée en mémoire des victimes de la catastrophe, devant un pin de la côte nord-est du Japon qui a miraculeusement survécu aux vagues.

Kudô Takashi, jouant la sonate du tsunami devant un pin miraculé du désastre sur la côte nord-est du Japon, le 9 mars 2017. Ce pin est devenu un des symboles d’espoir de la région. (Jiji Press)

La sonate de Bach a été joué par Kudô Takashi, un violoniste de 26 ans, pour réchauffer les cœurs meurtris par le désastre d’il y a six ans. Ce violon « né du tsunami » a été fabriqué par un artisan de Tokyo, Nakazawa Muneyuki, 76 ans, à partir de morceaux de bois appartenant à des maisons détruites par les vagues. Une petite pièce appelée « âme », placée à l’intérieur de la caisse de résonance de l’instrument, a été fabriquée à partir d’une branche du pin miraculé.

La prestation de jeudi dernier fait partie du projet commun de 1 000 violonistes, où chacun s’est engagé à effectuer une performance à tour de rôle. La première d’entre elles a eu lieu au mémorial de Rikuzen-Takata, il y a cinq ans. Kudô Takashi est le 500e joueur à accomplir cette prestation.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [11.03.2017]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone