À Paris, un concours pour élire le meilleur saké
[28.06.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | Русский |

Le 26 juin, à Paris, a eu lieu pour la première fois le concours « Kura Master », où 35 sommeliers français de premier ordre se sont réunis pour élire le meilleur saké parmi 550 marques provenant du Japon.

Cet événement, organisé par un comité dirigé par Xavier Thuizat, le sommelier du Crillon, a pour objectif d’élargir le marché du saké à l’international. Divisés en 7 groupes, les sommeliers ont chacun dégusté 80 marques différentes de saké. Le meilleur saké sélectionné sera proposé au menu du Crillon.

Xavier Thuizat est devenu un amoureux fervent de cet alcool japonais il y a trois ans. Il a visité des caves à saké dans de nombreuses préfectures, comme celles de Fukushima, Niigata ou Aichi, et note : « De nos jours, avec le boom de tout ce qui concerne la santé et le bien-être, les repas légers sont de plus en plus privilégiés… Et pour les accompagner, le saké est le plus souvent mieux approprié que le vin. Je souhaite que d’ici trois ans, 15 % des alcools proposés parmi les boissons des grands restaurants soit du saké. »

La consommation de saké plafonne au Japon, incitant les brasseurs du pays à se tourner vers le marché étranger. Les organisateurs du Kura Master s’attendaient à recevoir quelque 200 marques de saké participantes au concours, mais elles se sont révélées être bien plus nombreuses.

Yamada Toshiaki, le directeur de l’Institut de la culture du saké à Tokyo déclare : « Ces sommeliers français ont des critères de sélections différents de ceux des Japonais. À l’avenir, cela pourrait grandement nous inspirer pour la fabrication du saké. »

Le résultat du concours Kura Master est attendu pour le 11 juillet.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [28.06.2017]
Tags :
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone