Des cartes à collectionner de « bouches d’égout kawaii », ça vous dit ?
[07.08.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | Русский |

Une série de 52 cartes représentant de très originaux motifs de bouches d’égout existantes à travers le Japon est émise depuis le 1er août. Ces cartes sont la cinquième version de cette collection.

Cartes de bouches d’égout (de gauche à droite) : camélia japonais (Kumamoto), cuirassé Yamato (Kure, Hiroshima), peluche Kiki (Katsushika, Tokyo) et Nebuta (Aomori). Photo : ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme/Jiji Press

Sur chacune d’entre elles figurent la photographie d’une bouche d’égout au design particulier accompagnée de diverses informations : la latitude et la longitude indiquées permettent de retrouver l’endroit précis de sa localisation, et une explication au dos de la carte nous renseigne sur l’origine du dessin.

Jusqu’à présent, 900 000 cartes au total ont été émises, regroupant 222 photographies de bouches d’égout provenant de toutes les préfectures du Japon, exceptée celle de Kagoshima. Les motifs de ces bouches d’égout font nécessairement référence à la région où ils se trouvent.

Ainsi, cette nouvelle version de cartes nous présente entre autres le festival des Nebuta de la préfecture d’Aomori, le camélia japonais de la région de Kumamoto, ou encore le château de Saeki de la préfecture d’Ôita.

L’obtention de ces cartes est gratuite, et s’effectue dans certains lieux municipaux, comme la mairie, l’office du tourisme, ou encore le centre de traitement des eaux, une bonne occasion de les collectionner tout en voyageant.

La liste des lieux spécifiques figure sur le site des Réseaux d’égout du Japon (en japonais).

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [07.08.2017]
Tags :
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone