[Diaporama] Moments de redoux en pays de neige
La fête de la neige comme une libération

Saitō Ryōichi (photo)[Profil]

[20.02.2012] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |
Les régions à fort enneigement sont appelées “pays de neige” au Japon. Les fêtes d’hiver, qui se déroulent alors que la neige tombe silencieusement, apportent le redoux dans les cœurs des habitants, enclins à la mélancolie à cette époque de l’année. Un diaporama pour réchauffer le cœur, montrant ces gens qui coexistent avec la neige et savent tout de sa beauté comme de sa richesse. Pour écouter la musique de fond, cliquez sur le triangle en bas à gauche de l’image.

La fête de la neige comme une libération

Les régions de Hokuriku et du Tôhoku, situées du côté de la mer du Japon, font partie des zones les plus enneigées du monde. Pendant l’hiver, il neige tous les jours avec un enneigement moyen de plus d’un mètre en terrain plat et dépassant les 2 ou 3 mètres en région montagneuse. Près de 20 millions d’habitants vivent dans ces régions qui représentent à elles seules presque la moitié du territoire de l’Archipel.

L’hiver dans le pays de neige, c’est une lutte de tous les jours contre la neige. Avec au quotidien des travaux pénibles comme le déneigement des routes et celui des toits. Mais pendant cette longue période hivernale, dans chaque région et dans chaque village, des fêtes et des marchés sont organisés depuis bien longtemps et servent à dissiper dans l’allégresse l’atmosphère pesante apportée dans les cœurs par le froid. Parmi ces fêtes, celles qui ont une tradition de plusieurs centaines d’années ne sont pas rares. Les œuvres de Saitō Ryōichi présentées ici nous montrent la vivacité des expressions des gens du pays de neige dans ces moments “hors du commun”.

« Les fêtes du pays de neige, lorsque la neige continue de tomber des jours durant, apportent le redoux dans les cœurs des habitants enclins à la mélancolie et elles sont empreintes d’une atmosphère qui fait frémir de joie. », déclare le photographe.

« Lorsque la date de la fête approche, les adultes retrouvent eux aussi leur cœur d’enfant. Ils se rappellent la joie qu’ils éprouvaient lorsque la neige était leur amie et ils refont ainsi le plein d’énergie. Ils sont alors disposés à vivre avec courage jusqu’à la venue du printemps. C’est dans l’espoir de transmettre par mes photos ce sentiment des habitants du pays de neige que j’ai appuyé sur l’obturateur. »

Musique de fond

« Yuki »
Au violon, Takezawa Takeshi
Le violoniste Takezawa Takeshi, actif sur la scène internationale depuis près de 20 ans et premier violon de l’Orchestre National de Lorraine, a interprété pour nous avec émotion la chanson d’enfant « Yuki » (Neige) à la vue des photos. Venez découvrir, avec la pureté des sons de son instrument, ces moments magiques du redoux des régions à fort enneigement.

Pour démarrer la musique, cliquez sur le triangle en bas à gauche de l’image

 

Sur les fêtes hivernales et les marchés du pays de neige

□Lâcher de ballons en papier
Une fête d’hiver pendant laquelle de gigantesques ballons-lanterne en papier, décorés d’images de samouraïs et de jolies filles, sont lâchés pour danser dans le ciel nocturne. Elle a lieu le 10 février à Uehinokinai, Nishiki, dans la ville de Senboku de la préfecture d’Akita. Elle proviendrait d’un jeu s’inspirant du principe des ballons à air chaud inventé par Hiraga Gennai (1729-1779), scientifique et érudit de l’ère Edo, venu dans la région pour la supervision technique des mines de cuivre.

Bonten traversant la rivière
Une fête qui a lieu le 11 février sur les bords de la rivière Omono de la ville de Daisen dans la préfecture d’Akita. Un bateau transportant des bonten, ou bâtons sacrés de 4 mètres de haut faits d’étoffes colorées, traverse la rivière en direction du sanctuaire Izuyama sur l’autre rive et dédié à la divinité protectrice du même nom.

□Fête des chiens Inukko Matsuri
Une fête populaire de la région de Yuzawa dans la préfecture d’Akita dont la tradition remonte à près de 400 ans et se déroule le deuxième week-end de février. Des sanctuaires et des statues de chiens faits de neige décorent l’esplanade et les parcs de la ville. Une fête aimée par tous les habitants, qui les aide à surmonter avec énergie la longueur de l’hiver.

□Igloos kamakura de Yokote
Une fête du koshôgatsu ou petit nouvel an, qui a près de 400 ans d’histoire et a lieu les 15 et 16 février. Les igloos ou kamakura construits en creusant dans la neige sont dédiés à la divinité de l’eau et les enfants distribuent du saké doux amazaké et des gâteaux de riz mochi aux visiteurs venus déposer leur offrande.

□Danses Hachinohe Enburi
Ces danses, qui ont lieu du 17 au 20 février à Hachinohe dans la préfecture d’Aimori, sont des prières pour d’abondantes récoltes pendant l’année. Elles retracent la gestuelle de tous les travaux des champs, des semailles à la plantation et à la récolte du riz. Après une visite de célébration au sanctuaire Chojayama Shinra, une parade s’organise et défile avec animation dans le centre de la ville.

□Marché matinal de Hanawa
Ce marché est organisé tous les jours se terminant par 3 et 8 à Kazuno, dans la préfecture d’Akita. Il semble avoir une tradition d’environ 400 ans et près de 50 étalages s’y rassemblent. On y trouve de tout, aussi bien des légumes frais récoltés dans les environs que du poisson, des fruits, des plats fait maison, des vêtements et des objets d’artisanat en paille de riz.

  • [20.02.2012]

Photographe. Etudie sous la direction de Miki Jun. Photographie principalement les gens, les paysages et les coutumes au Japon et à l’étranger. Reçoit le Prix de l’Année décerné par la Société Photographique du Japon en 2000 et le Prix du Photographe japonais lors du 19ème Prix Higashikawa en 2003. A publié, entre autres, les recueils de photos “INDIA — Shitamachi Gekijo” (INDE — Théâtre de la rue) aux éditions Seiryu Publishing et “Yoki hi” (Belles journées) aux éditions PIE INTERNATIONAL.

website:http://www.saitoryoichi.com/

Articles liés