[Vidéo] Hiraizumi, patrimoine mondial de l’humanité

Matsuda Tadao (réalisateur)[Profil]

[03.10.2011] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |
Le 25 juin 2011, les temples, les jardins et les sites archéologiques de Hiraizumi, dans le département de Iwate, ont été inscrits sur la liste des sites culturels du patrimoine mondial de l’UNESCO. La nouvelle a été très bien accueillie dans la région du Tôhoku, encore sous le choc du tsunami dévastateur du 11 mars.

Vers la fin de la période de Heian (794-1185), Hiraizumi est devenue la capitale administrative de la branche du Nord des Fujiwara et du nord-est du Japon. C’était une ville très florissante qui devait, entre autres, sa prospérité aux mines d’or de la région. Certains pensent que les temples richement décorés de la ville auraient même inspiré Marco Polo lorsqu’il décrivit l’île fabuleuse de Cipango dans son Devisement du monde.

Mais la gloire de Hiraizumi fut de courte durée puisqu’elle a été détruite dès 1189 par Minamoto no Yoritomo, le nouveau maître du Japon. Quelques édifices et des jardins représentant le Paradis d’Amida du bouddhisme de la Terre Pure ont toutefois survécu et traversé les siècles jusqu’à nos jours, en particulier le Konjikidô (Pavillon d’or) du temple du Chûsonji, et les vastes jardins du temple du Môtsûji.

Musique : Ikeda Ayako, “Oborozukiyo,” (39ERS RECORDS)

Photo du Konjikidô, avec l’aimable autorisation du Chûsonji.

  • [03.10.2011]

Photographe. Né à Tokyo en 1967. Spécialisé dans les portraits. Beaucoup de ses œuvres ont été publiées dans des revues et des livres. Intéressé par le potentiel créatif des appareils photo reflex numériques compatibles vidéo.

Articles liés

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone