[360˚] À la découverte du Kenninji
Les trésors du plus vieux temple zen de Kyoto

Somese Naoto (photo)[Profil]

[17.11.2011] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |
Le Kenninji est le plus ancien temple zen de Kyoto. Grâce à nos photos immersives à 360°, vous pouvez admirer jusque dans les moindres détails la gigantesque peinture représentant deux dragons qui orne le plafond de l’un de ses pavillons et la célèbre paire de paravents intitulée Fûjin raijin zu (Les dieux du Vent et du Tonnerre). Les photos panoramiques permettent d’en voir beaucoup plus que lors d’une simple visite, ce qui rend l’aventure encore plus passionnante.

Le Kenninji, le plus vieux temple zen de Kyoto, a été fondé en 1202 par le moine Eisai (ou Yôsai, 1141-1215) qui a introduit le bouddhisme de la secte zen Rinzai au Japon. Bien qu’il se trouve dans l’arrondissement de Higashiyama, non loin du quartier très animé de Gion, c’est un endroit parfaitement paisible qui accueille de nombreuses personnes désireuses de s’initier aux enseignements du zen.

Le Kenninji abrite une paire de paravents classée trésor national du Japon qui représente les dieux du Vent et du Tonnerre (Fûjin raijin zu) peints sur un fond d’or. Le Fûjin raijin zu est considéré comme le chef-d’œuvre de Tawaraya Sôtatsu, un des peintres les plus prestigieux du XVIIe siècle et de toute l’histoire de l’art du Japon. Dans une composition particulièrement audacieuse, l’artiste a peint une divinité pleine de dynamisme à chaque extrémité du double paravent, en laissant un vaste espace vide au centre. Ce faisant, il a réussi à concilier de façon magistrale effet décoratif et vigueur du mouvement. Ce joyau de l’art japonais est exposé dans un vaste pavillon qui s’ouvre sur le fameux Chôontei (le jardin où l’on entend le bruit des vagues). Avec nos photos immersives à 360°, entrez dans la sérénité du jardin zen du Kenninji et découvrez la beauté stupéfiante du Fûjin raijin zu. La paire de paravents exposée au Kenninji est une réplique —l’original fait aujourd’hui partie des collections du Musée national de Kyoto —, et c’est à partir de cette réplique qu’ont été réalisées les photos de notre panorama.

Les visiteurs du Kenninji peuvent aussi admirer une peinture intitulée Sôryûzu (Les deux dragons) qui a été réalisée en 2002 par Koizumi Junsaku pour commémorer le 800e anniversaire de la fondation du temple. Il a fallu près de deux ans à Koizumi Junsaku pour achever cette œuvre monumentale de 15,8 mètres de large sur 11,4 mètres de haut qui orne le plafond de l’un des pavillons du Kenninji.

Grâce à nos photos immersives à 360°, parcourez tranquillement le plafond aux deux dragons du Kenninji sans avoir à vous tordre le cou comme les visiteurs du temple.

Photographies : Somese Naoto
Avec l’aimable autorisation du Kenninji

  • [17.11.2011]

Photographe. Né en 1964 au Japon, à Yokohama, dans le département de Kanagawa. Diplômé du département de photographie de la Faculté des Arts de l’Université Nihon. Spécialiste des portraits. A travaillé pour de nombreuses revues et participé à la réalisation de recueils de photos. Passionné par la nouvelle technologie des photos immersives à 360°.

website:http://www.naotosomese.com

Articles liés