[360°] GEISAI, ou la porte du succès pour les jeunes artistes

Somese Naoto (photo)[Profil]

[01.03.2012] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 |
GEISAI, festival d’art organisé par Murakami Takashi, est une manifestation destinée à découvrir des artistes japonais d’envergure mondiale, qui se démarque des autres festivals de ce type par la chaleur de son atmosphère. Découvrez ici, en vue panoramique 360°, tous les attraits de GEISAI qui, après dix années d’existence, nous présente un nouveau visage.

“Petit GEISAI 15”, festival destiné aux jeunes artistes, a eu lieu le 9 octobre 2011 à Asakusa, Tokyo.

C’est en 2001 que Murakami Takashi, une des figures les plus en vue de l’art non seulement au Japon mais dans le monde entier, met en place le premier “Grand Prix du Dojo d’art”, précurseur du GEISAI actuel. Tenu conjointement avec l’exposition des œuvres de Murakami au départ, ce festival se propose d’être à la fois un lieu de découverte de jeunes artistes voulant faire leurs débuts professionnels et un marché d’art facilement abordable. Le festival est rebaptisé GEISAI (abréviation de GEIjutsu SAI) l’année suivante, en 2002, d’après les festivals organisés dans les universités des beaux-arts au Japon d’où il tire son origine. L’envergure de son site s’agrandit et le nombre d’exposants augmente. Un grand nombre de participants, à commencer par les lauréats des prix, y trouvent l’occasion de faire une première exposition privée ou leurs débuts dans une galerie d’art, et le festival s’impose ainsi comme la porte du succès pour les jeunes artistes.

Organisé par la suite à Tokyo Big Site et accueillant plus de 10 000 visiteurs, GEISAI continue à s’agrandir. Mais en 2011, GEISAI 15, qui devait avoir lieu le 13 mars, est annulé en raison du grand tremblement de terre de l’Est du Japon du 11 mars.

Six mois plus tard, Murakami révise son projet. Pour revenir à l’idéal de départ et mettre les jeunes artistes plus en avant, l’âge de participation est limité à moins de 30 ans. Un jury de présélection est mis en place pour rehausser la qualité des œuvres exposées. Et le site d’exposition est également rétréci pour le “Petit GEISAI 15” qui s’est tenu cette fois-ci.

Si le nombre de stands a diminué pour revenir à 200 environ, comme pour les premiers GEISAI, les œuvres sont toujours de genres aussi variés, avec peintures, dessins, objets et installations, et leur qualité a considérablement augmenté grâce à la présélection. La taille plus compacte du site a favorisé les relations entre artistes et visiteurs et le festival a retrouvé l’atmosphère chaleureuse de ses débuts qui avait peu à peu disparu.

Le prochain GEISAI 16 aura lieu le 1er avril 2012. Et, dans cet objectif, nombreux sont les jeunes artistes qui travaillent actuellement d’arrache-pied à leurs créations.

Reportage : Majima Emari
Photo : Somese Naoto, avec la coopération du Comité exécutif de GEISAI

  • [01.03.2012]

Photographe. Né en 1964 au Japon, à Yokohama, dans le département de Kanagawa. Diplômé du département de photographie de la Faculté des Arts de l’Université Nihon. Spécialiste des portraits. A travaillé pour de nombreuses revues et participé à la réalisation de recueils de photos. Passionné par la nouvelle technologie des photos immersives à 360°.

website:http://www.naotosomese.com

Articles liés