Un rite purificateur d’un tout nouveau style
[09.05.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL |

Les visiteurs du sanctuaire shintoïste Maebashi Tôshôgû vieux de 400 ans, dans la préfecture de Gunma, risquent d’être surpris. En effet, l’habituel Temizuya, lieu situé à l’entrée, où les visiteurs se purifient les mains et la bouche avant de pénétrer dans l’enceinte, a désormais été remplacé par un système à senseur : il fait couler l’eau de manière automatique en plaçant nos mains sous le robinet. Fini donc l’utilisation du hishaku, la louche traditionnelle en bambou, et place à la technologie… À droite également, un autre nouveau dispositif : du papier pour s’essuyer les mains. (À Maebashi, le 20 avril 2017 © Jiji)

A lire aussi :
Le rituel traditionnel de purification shintô : mode d’emploi

  • [09.05.2017]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone