Accueil > Mots clés
thé
Le thé japonais, un lien universel : floraison numérique dans une tasse de thé cosmique

À Paris, le salon Maison & Objet dédié à la décoration intérieure hébergeait un espace plongé dans la pénombre, pareil à une faille temporelle : une installation numérique interactive fusionnelle avec le monde du thé. Partez à la découverte de beautés et saveurs fugitives, potentielles portes d’entrée d’un nouveau genre dans l’univers du thé et du zen.
plus

Le secret du calme mystique des bols à thé Raku

À l’heure actuelle, les bols à thé (chawan) raku de couleur noire font l’objet d’une attention croissante dans le monde. Le premier d’entre eux a été façonné par Chôjirô, le fondateur de la famille de potiers Raku, à la demande de Sen no Rikyû (1522-1691), le maître de la cérémonie du thé (cha no yu) qui a porté cet art à un degré de raffinement sans précédent. Pourquoi la beauté émanant de sobriété (wabi) de ces bols exerce-t-elle une pareille fascination, y compris en dehors du Japon ? C’est la question que nous avons posée à Raku Kichizaemon XV, descendant à la XVe génération du créateur de ces fameux chawan.
plus

Les bols à thé en céramique Raku, un art d’avant-garde

Si la céramique dite Raku s’est acquis une rénommée mondiale, ses techniques traditionnelles, son histoire comme son esprit restent encore en grande partie inconnus du public. Nous allons tenter de découvrir ici l’esprit d’avant-garde caché dans ces bols destinés à la cérémonie du thé.
plus

« Sadô », l’art traditionnel japonais de la cérémonie du thé

Sadô, également appelé chadô ou chanoyu, est l’art traditionnel japonais de la cérémonie du thé. Bien qu’elle tire ses origines des rituels zen chinois, la cérémonie a évolué à travers les siècles en intégrant divers éléments de la culture japonaise : les peintures, les arrangements floraux ikebana et la cuisine kaiseki.
plus

Une dynastie de marchands de thé et de papier japonais installée à Odawara depuis 350 ansKikuchi Masanori

La famille Ejima tient un commerce de thé et de papier japonais depuis plus de trois siècles, dans la ville située au pied du château d’Odawara, à une soixantaine de kilomètres de Tokyo. Au cours de sa longue histoire, elle a été confrontée plusieurs fois à de terribles épreuves qu’elle a réussi à surmonter en se diversifiant sans perdre pour autant l’essence de ses traditions.
plus

Transmettre la culture des délicates fragrances japonaisesKikuchi Masanori

L’encens est arrivé au Japon au VIe siècle, avec le bouddhisme. C’est au XVIe siècle qu’est née la profession d’artisan de l’encens, qui s’est ensuite développée de manière propre. Nippon Kôdô, le plus grand fabricant d’encens japonais, se concentre sur l’élargissement de la demande pour ses produits à l’international tout en assurant la poursuite de cette tradition.
plus

Créateur de théières en fonte depuis trois siècles

La maison Okamaya fabrique des bouilloires et des théières en fonte pour la cérémonie du thé depuis plus de trois siècles et demi. Elle est aujourd’hui dirigée par Koizumi Nizaemon, descendant à la dixième génération de Koizumi Goroshichi Kiyoyuki, son fondateur. Nous sommes allés interviewer le maître fondeur chez lui pour en savoir davantage sur l’histoire des ustensiles traditionnels en fonte de Nanbu.
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone