Kiyono Yumi
  • Kiyono Yumi 
  • Nombre d'articles : 9 Dernière MAJ : 15.03.2019
Née en 1960 à Tokyo, diplômée de la faculté de sciences humaines de la Tokyo Woman’s Christian University (TWCU). Journaliste indépendante depuis 1992, après un séjour en Grande-Bretagne et un poste dans une maison d’édition. Ses domaines de prédilection sont l’urbanisme et les communautés locales, l’évolution des modes de vie et les portraits de personnages pionniers, au Japon comme à l’étranger. Ecrit pour Aera, Asahi Shimbun et la version électronique du Nikkei Business, entre autres. Auteure de Choisir où l’on vit pour changer de vie (Kôdansha). Prépare actuellement un troisième cycle en conception et gestion de systèmes à l’Université Keiô.
Le petit déjeuner du restaurant Tan, à Kyoto15.03.2019

Le restaurant Tan a ouvert ses portes en 2016 à Kyoto. Ses cuisiniers sont d'un fameux ryôtei, un établissement haut de gamme servant principalement de la cuisine japonaise. Ses spécialités : des petits déjeuners et déjeuners simples et sains, composés à l’essentiel de légumes et servis dans de grandes assiettes.
plus

Le petit déjeuner d’une légendaire brasserie de saké, à Obuse01.02.2019

La petite ville d’Obuse est située dans la préfecture de Nagano, à l’ouest de Tokyo, avec en paysage de fond, les célèbres « cinq sommets du nord de Shinano ». Obuse peut aussi se vanter d’abriter l’une des plus anciennes et des plus distinguées brasseries de saké du Japon : Masuichi-Ichimura, établie en 1755. À partir de novembre jusqu'en mars (la saison brassicole), la brasserie offre également …
plus

Le petit déjeuner d’Akishino no mori, à Nara04.07.2018

La préfecture de Nara était autrefois appelée pays de Yamato. Yamato était également un terme utilisé pour désigner l’archipel japonais dans sa totalité. Nous allons ici vous présenter des petits déjeuners à la mode de l’ancienne capitale du Japon, Nara. Remis au goût du jour, ils sont un régal pour les yeux comme pour les papilles.
plus

Le petit déjeuner de Yuyado Sakamoto, dans la péninsule de Noto22.05.2018

Un petit-déjeuner tout simple, servi dans l'auberge Yuyado Sakamoto, à Suzu, à l’extrémité de la péninsule de Noto, sur la mer du Japon.
plus

La simplicité du luxe ou l’hospitalité revisitée21.05.2018

Sans faste et différente à bien des égards des auberges traditionnelles japonaises « tout confort », l’auberge Yuyado Sakamoto, niché au cœur de la péninsule de Noto, est un établissement d’une simplicité luxueuse. Elle sert des repas eux aussi d’une grande sobriété, mais qui mettent parfaitement en valeur les aliments de saison locaux. Le propriétaire, Sakamoto Shin’ichirô, nous expose sa philoso…
plus

Alex Kerr : à la recherche d’un Japon perdu08.11.2017

Depuis plus de dix ans, Alex Kerr restaure des maisons traditionnelles dans des régions reculées du Japon tout en ravivant l'économie au niveau local. Spécialiste des arts et de la culture de l'Asie de l'Est, il porte un avis critique sur la destruction du paysage japonais. Alex Kerr œuvre pour développer une nouvelle approche du tourisme au Japon, qui met en avant les riches traditions du pays et…
plus

Yamazaki Mari, une mangaka complètement hors du commun19.10.2017

À l’âge de 14 ans, elle voyageait seule en Europe. À 17 ans elle se pose en Italie pour ses études. Depuis, Yamazaki Mari a vécu en Syrie, au Portugal, aux États-Unis. Ses mangas abattent les murs et les cloisons des genres à travers son expérience de différentes cultures. Mais… à quoi ressemble le Japon d’aujourd’hui pour cette mangaka pas comme les autres ?
plus

Satô Kashiwa, directeur créatif : « Briser les barrières de la communication par la force de l’icône »17.03.2017

Qu’est-ce que l’iconic branding, ce nouveau concept de design développé par Satô Kashiwa, l’un des directeurs créatifs les plus connus du Japon ? À l'occasion de sa venue à Paris pour son exposition sur le sujet, découvrons les secrets de ce concept à l’origine du succès de nombreux projets de stratégie de marque.
plus

Kuma Kengo, architecte : le message du nouveau stade national08.07.2016

C’est en découvrant le gymnase national de Yoyogi, conçu par Tange Kenzô pour les Jeux olympiques de 1964, que Kuma Kengo a décidé de devenir architecte. Et c’est à lui qu’a été confiée la conception du nouveau stade olympique de Tokyo, pour les JO de 2020. Cet architecte d’envergure internationale revient pour nous sur le sens de son projet.
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone