Taniguchi Tomohiko
  • Taniguchi Tomohiko 
  • Nombre d'articles : 7 Dernière MAJ : 16.01.2013
Secrétaire du cabinet d’Abe Shinzô, chargé de communication depuis janvier 2013. Il était professeur invité spécial à l'Université Keio et membre du comité de rédaction de nippon.com entre avril 2011 et janvier 2013. Né en 1957 dans la préfecture de Kagawa, il est diplômé de la faculté de droit de l'Université de Tokyo. C'est comme journaliste qu'il commence sa carrière, à la revue Nikkei Business, dont il devient membre de comité de rédaction, avant d'entrer au ministère des affaires étrangères, où il occupe d'abord les fonctions de porte-parole adjoint, puis de conseiller au département de diplomatie publique. Il a notamment été chercheur invité Fulbright au centre international de recherche de la Woodrow Wilson School de l'Université de Princeton, président de la Foreign Press Association de Londres, chercheur invité à l'Institut des études internationales de Shanghai (SIIS). Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Les monnaies brûlent : une histoire de la coexistence du yen, du yuan, du dollar, et de l'euro .
Le retour d’Abe Shinzô et les fusions-acquisitions sortantes du Japon16.01.2013

Visiblement, quelqu’un semble avoir pris le temps de compter tous les livres japonais avec des titres faisant allusion d’une manière ou d’une autre à la « ruine » du Japon. Et le nombre de ces titres est hallucinant ! Je me souviens que la même personne a écrit qu’il était étonnant, avec toutes ces prévisions lugubres sur le futur du Japon, que le pays ait réussi à survivre malgré tout jusqu’à pré…
plus

Le Japon et l’aspect géopolitique de la révolution du schiste11.01.2013

La « révolution du schiste », qui promet aux États-Unis l’indépendance énergétique, offre au Japon, à peine sorti de la catastrophe nucléaire de Fukushima, une nouvelle option énergétique. Mais à en croire Taniguchi Tomohiko, elle risque aussi, sur le plan politique comme économique, d’avoir des conséquences dangereuses auxquelles l’Archipel doit se préparer en « pensant l’impensable ».
plus

Le MEXT a-t-il encore une raison d’être ?13.08.2012

La politique de l’éducation du Japon est dans un état de désarroi perpétuel. L’enseignement, du jardin d’enfant jusqu’à l’université de troisième cycle, est l’objet de réformes et de rafistolages constants menés par le Ministère au nom à rallonge de l’Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, abrégé en MEXT. Chaque nouvelle intervention vient se rajouter à une montag…
plus

La crise en Corée du Nord et le défi qu’elle pose à NHK World (3ème partie)13.02.2012

La question qui se pose est donc de savoir si NHK World est susceptible de devenir une source importante d’informations destinées au public mondial sur les événements qui se produisent en Asie. Je crains malheureusement qu’il faille répondre par la négative. Pour étayer cette opinion, qu’on me permette de me référer au contre-exemple qu’offre Al Jazeera English. Al Jazeera English a démarré en …
plus

La crise en Corée du Nord et le défi qu’elle pose à NHK World (2ème partie)10.02.2012

Dans la première partie de cet article, j’ai expliqué dans quel contexte fut prise la décision de mettre en place un organe de radiodiffusion en langue anglaise comparable à CNN. C’est ainsi que Japan International Broadcasting Inc. (JIB, la Radiotélévision japonaise) vit le jour en avril 2008, une fois le consensus réuni sur la nécessité d’un tel média. Mais aujourd’hui, près de quatre ans plus…
plus

La crise en Corée du Nord et le défi qu’elle pose à NHK World (1ère partie)09.02.2012

Pour NHK World, seul diffuseur audiovisuel japonais qui émette en anglais, la crise qui menace la Corée du Nord représente un enjeu décisif (*). En mars dernier, lorsque les explosions d’hydrogène ont frappé les réacteurs de la centrale nucléaire, déjà endommagée par le séisme et le tsunami, toutes les chaînes d’information du monde n’ont pas eu d’autre choix, vu la nature de l’accident, que de…
plus

C’était il y a soixante ans21.10.2011

Voici la brève allocution prononcée par Yoshida Shigeru à San Francisco le 8 septembre 1951 reproduite dans son intégralité : I am happy that this Japanese-American Security Pact has been concluded this after-noon on the heels of the signing of a Japanese peace treaty this morning. That treaty gives Japan the key for re-entering the community of nations as a sovereign equal. This pact insures …
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone