Emmenez-moi sur la lune : le milliardaire Maezawa Yûsaku s’apprête à décoller
[22.10.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 |

L’homme d’affaires japonais Maezawa Yûsaku a fait la une des médias du monde entier en devenant le futur premier passager d’un vol touristique autour de la lune. Le 9 octobre, le milliardaire de 42 ans, fondateur du site Internet de vente au détail de prêt-à-porter Zozotown, a tenu une conférence de presse à Tokyo, au Club japonais des correspondants étrangers.

Une vue de la terre

Maezawa a parlé avec conviction de son voyage dans l’espace, prévu pour 2023. Il est excité à l’idée non seulement de s’approcher de la lune, mais aussi d’avoir une vue intégrale de la Terre. « Rien que de penser à ce que je vais ressentir face à tel spectacle, j’en ai les larmes aux yeux », a-t-il confié.

Il a également parlé de son intention d’emmener des artistes avec lui, dans le cadre du projet « Dear Moon », préalablement annoncé. Il pourrait s’agir de musiciens, de peintres, de cinéastes ou de créateurs de mode, a-t-il dit, tout en admettant que « pour le moment, nous ne pensons à personne en particulier ». Pressé de questions sur la participation éventuelle de l’actrice Gôriki Ayame, avec laquelle il est en couple, il s’est contenté de répondre : « Si elle a un rôle à jouer. » Son critère principal ? : « Je souhaite inviter des créateurs qui veulent, à travers leurs œuvres, faire du monde un meilleur endroit. »

Concernant l’entraînement préalable à un voyage dans l’espace, Maezawa a expliqué que la société américaine SpaceX, organisatrice du périple, lui a dit qu’il ne devrait pas être trop contraignant. Il a également insisté sur la confiance qu’il accorde à la société et à son PDG Elon Musk, pour ce qui touche à la sécurité de son voyage. Comme convenu avec SpaceX, il n’a pas révélé le coût de l’opération.

Un batteur punk devenu homme d’affaires milliardaire

Maezawa a commencé sa carrière comme musicien, batteur dans un groupe punk où il est entré lorsqu’il était lycéen. Il avait 22 ans en mai 1998 quand il a fondé la société Start Today, à partir d’une affaire de vente par correspondance de CD et de disques importés. Trois ans plus tard, il quittait son groupe de musique pour se concentrer sur les affaires. En 2007, Start Today a fait son entrée à la Bourse de Tokyo, sur le marché des start-ups, avant d’accéder à la première section en 2012. En octobre 2018, la société a été rebaptisée Zozo, du nom de son célèbre site Internet Zozotown. Son succès a fait de Maezawa l’un des plus riches entrepreneurs du Japon. En 2018, le magazine Forbes le classait à la dix-huitième place sur la liste des Japonais les plus riches, avec une fortune estimée à 2,9 milliards d’euros.

Maezawa est de même devenu célèbre comme collectionneur d’art, son exploit le plus retentissant étant l’acquisition d’un tableau sans titre de Jean-Michel Basquiat, acheté pour 110 millions de dollars en 2017. C’est un record historique en termes de prix payé pour une œuvre d’un artiste américain. Il s’est aussi fait remarquer par les déclarations sans détours sur sa vie privée, comme son tweet annonçant sa relation avec l’actrice Gôriki Ayame

Vers un renforcement des liens avec Elon Musk ?

La collaboration de Maezawa avec le personnage haut en couleur qu’est Elon Musk dans cette aventure sans précédent balaye le stéréotype de l’homme d’affaires japonais réservé. L’histoire de Maezawa s’est ainsi soudain trouvée propulsée sous les projecteurs de la scène internationale en tant qu’exemple d’une réussite qui fait exploser ce moule.


Maezawa Yûsaku présente son projet de voyage dans l’espace le 17 septembre 2018 au siège de SpaceX aux États-Unis (vidéo diffusée au Club japonais des correspondants étrangers le 9 octobre).

Lors de la conférence de presse de Tokyo, Maezawa a trouvé le temps de parler de ses activités professionnelles, notamment des journées de travail de 6 heures qu’il a mis en place pour ses employés mais également du Zozosuit, une combinaison moulante dont les clients peuvent se servir pour commander des vêtements sur mesures. Il semblerait que Musk a suggéré qu’elle pourrait être utilisée pour la confection de son costume de premier voyageur dans l’espace. Maezawa s’est déclaré intéressé par la perspective d’un resserrement des relations d’affaires avec Musk, à travers une collaboration dans le domaine de l’espace, mais aussi dans des secteurs comme les véhicules électroniques.

(Texte et photos : Nippon.com. Photo de titre : Maezawa Yûsaku à la conférence de presse au Club japonais des correspondants étrangers, à Tokyo, le 9 octobre 2018. Yusaku Maezawa #dearMoon Press Conference@FCCJ )

  • [22.10.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone