Le boulanger Philippe Bigot reçoit les honneurs du Japon
[20.11.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 繁體字 | Русский |

Philippe Bigot, 75 ans, surnommé au Japon “le dieu du pain français”, a été désigné comme « Maître artisan de notre époque », et honoré comme chef de file de sa profession par le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales le 6 novembre. Considéré comme un des pionniers de la boulangerie française dans l’Archipel, il a rencontré un succès immédiat en développant la baguette dès son arrivée en 1965. Plus de 150 ouvriers du pain se sont formés sous son égide, dont la plupart ont par la suite ouvert leurs propres affaires.

Parmi les autres maîtres artisans reconnus par le ministère pour cette année 2017 (149 au total), citons Nakata Masaoki, 56 ans, un plâtrier de la préfecture d’Osaka, qui a remis au goût du jour une ancienne méthode de restauration et de préservation pour le donjon principal du château de Himeji, un trésor national situé dans la préfecture avoisinante de Hyôgô.

A également été choisi Mori Satoru, 39 ans, un sommelier de Tokyo qui a terminé 8e au championnat du monde 2016 du meilleur sommelier, ou encore Nakaie Hitoshi, un employé de la firme Toyota de la préfecture de Aichi, le plus grand expert mondial en pièces de fonderie, tels que les culasses de voitures de formule 1.

Les nominations de ces « Maîtres artisans de notre époque » ont débuté en 1967. Jusqu’à maintenant, 6 196 personnes ont pu recevoir cette distinction.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [20.11.2017]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone