L’auteur de « Kenshin le vagabond » possédait des images de pornographie infantile
[22.11.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | Русский |

« J’aime les jeunes filles », a avoué à la police de Tokyo le créateur du très célèbre manga « Kenshin le vagabond » (Rurôni Kenshin en japonais). Watsuki Nobuhiro, de son vrai nom Nishiwaki Nobuhiro, 47 ans, est en effet accusé de détenir des images et des vidéos de pornographie infantile suite à une perquisition à son domicile au mois d’octobre. L’information a été rendue officielle mardi 21 novembre.

C’est dans le cadre d’une différente affaire de pédopornographie que l’enquête s’était tournée vers le fameux mangaka, suspecté d’effectuer des achats de documents mettant en scène des adolescentes nues entre 10 et 15 ans. L’investigation des autorités de Tokyo a révélé que Watsuki Nobuhiro en aurait possédé des dizaines, violant ainsi la loi japonaise établie en 2015 condamnant la pornographie infantile. L’auteur est pour l’instant libre.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [22.11.2017]
Tags :
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone