Israël se fait critiquer après avoir offert au Japon un dessert dans une chaussure
[09.05.2018] Autres langues : Русский |

Le dessert servi au Premier ministre japonais Abe Shinzô par un chef cuisinier israélien fait polémique.

C’est lors de sa visite en Israël et en Palestine qu’Abe Shinzô a été invité par son homologue israélien Benjamin Netanyahu à partager un dîner dans sa résidence à Jérusalem, le 2 mai, en compagnie de leurs femmes respectives. Le couple japonais s’est alors vu offrir en dessert des chocolats de luxe servis…dans une chaussure.

Certains citoyens et médias israéliens se sont alors insurgés du manque de respect à l’encontre du chef du gouvernement du Japon, pays où il est coutume d’enlever ses chaussures à l’entrée du foyer.

Le célèbre chef cuisinier israélien Segev Moshe, qui a imaginé ce dessert, a publié une photo de sa création sur son compte Instagram, en précisant bien que la chaussure était en métal et conçue par l’artiste britannique Tom Dixon. Mais cela n’a pourtant pas empêché les commentaires virulents et parfois même antisémites d’affluer. Du côté des citoyens israéliens, si certains expriment leur honte, d’autres demandent de formuler des excuses envers le Japon.

L’ambassade du Japon en Israël, quant à elle, ne compte pas faire de remarques sur le sujet : « Étant donné le caractère privé du dîner organisé par M. Netanyahu, nous nous abstenons de toute critique, mais il paraît que M. Abe et sa femme ont beaucoup apprécié le repas. »

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [09.05.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone