Toute personne quittant le territoire japonais devra désormais payer 1 000 yens
[07.01.2019]

Le gouvernement s’y était engagé l’année dernière, et c’est désormais chose faite. Une taxe de 1 000 yens (environ 8 euros) est introduite depuis le 7 janvier pour toute personne quittant le sol japonais par avion ou bateau.  Étranger ou japonais, visiteur ou résident, tout le monde est concerné. Seuls les enfants de moins de 2 ans, les individus restant moins de 24 heures sur le territoire et ceux qui ont été contraints de poser le pied au Japon pour cause de mauvais temps ou autres circonstances inévitables, seront exemptés de payer.

Touristes étrangers à l’aéroport du Kansai

La taxe en question est incluse automatiquement dans le prix du billet. Elle permettra au gouvernement japonais de s’assurer une ressource financière importante en vue d’accueillir encore un plus grand nombre de touristes (voir notre article lié). Avec un bénéfice annuel estimé à 50 milliards de yens, ce nouveau système permettra entre autres d’améliorer les services destinés aux visiteurs étrangers.

Le 18 décembre 2018, une cérémonie à l’aéroport du Kansai s’est tenue pour célébrer la venue de plus de 30 millions de visiteurs en 2018.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [07.01.2019]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone