Réfléchir à la guerre

Plus de 70 ans ont passé depuis la fin de La Seconde Guerre mondiale en 1945. Afin de ne pas répéter les erreurs du passé, que devons-nous faire ? Repenser la tragédie de la guerre sous différents angles.

Les grues en papier : un message de paix et d’espoir pour le monde entier

Depuis quelque temps, les grues en papier japonaises volent bien au-delà des frontières de l’Archipel, et elles se répandent dans le monde entier. Comment ces pliages réalisés en suivant les techniques traditionnelles de l’origami ont-ils réussi à faire leur chemin un peu partout sur notre planète en tant que symbole de paix ? C’est ce que nous avons demandé à Sasaki Masahiro, le frère ainé d’une petite fille de Hiroshima appelée Sadako qui s’est mise à faire des grues dans l’espoir de guérir quand elle est tombée malade, dix ans après la destruction de sa ville natale par la bombe atomique.
plus

Former des successeurs pour raconter HiroshimaMasuda Miki

À mesure que se réduit la population des victimes de la bombe atomique, appelées les hibakusha, les récits de leurs souffrances disparaissent avec elle, jusqu’au jour où il ne restera plus personne pour raconter. Afin de garder ces témoignages vivants, la ville d’Hiroshima a lancé un projet visant à former des successeurs aptes à transmettre les expériences des survivants de la bombe A.
plus

L’île de Peleliu, théâtre d’une bataille meurtrière entre le Japon et les États-UnisNojima Tsuyoshi

L’archipel des Palaos est aujourd'hui apprécié pour son écotourisme et ses efforts de protection de l'environnement. Mais nous oublions de plus en plus le passé de ces îles, en particulier celui de Peleliu, qui a été le théâtre d’une des batailles les plus meurtrières de la guerre du Pacifique.
plus

Mugonkan, le musée silencieux à la mémoire des artistes fauchés par la guerre

Peindre encore : tel était le souhait des étudiants en art morts au champ d’honneur dont les œuvres sont exposées au Mugonkan (le musée silencieux) de la ville de Ueda dans la préfecture de Nagano. Pour les vingt ans de l’établissement, son directeur, Kuboshima Seiichirô, 75 ans, nous confie ses pensées.
plus

Kazuki Yasuo, un peintre survivant des camps de prisonniers en SibérieYorozuya Kenji

C’est après son retour au Japon, dans sa région natale de Yamaguchi, que Kazuki Yasuo a réalisé sa série d’œuvres intitulée « Sibérie », basée sur ses souvenirs de déportation à la fin de la guerre. Même à travers les pires situations, cette série dotée d’une force vitale débordante a toujours su porter l’espoir.
plus

Articles liés

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone