Murakami Haruki : artiste immortel ou star en déclin ?

Eli K.P. William [Profil]

[24.10.2018] Autres langues : ENGLISH | ESPAÑOL |

Un écrivain bientôt immortel ?

Murakami Haruki a aujourd’hui 69 ans. Trente-neuf ans se sont écoulés depuis la publication de son premier roman Écoute le chant du vent et 29 depuis sa percée au niveau mondial avec La Course au mouton sauvage. Alors que son dernier livre Le Meurtre du Commandeur vient d’être publié le 11 octobre 2018 (sorti au Japon le 24 février 2017), le plus célèbre auteur japonais vivant est clairement sur le point d’entreprendre quelque chose de nouveau. Mais il est difficile de dire exactement quoi.

Le battage médiatique presque fanatique qui l’entoure suggère qu’il va bientôt atteindre l’immortalité littéraire. Une conférence universitaire internationale consacrée à ses œuvres a été tenue à Newcastle au Royaume-Uni, apportant une légitimité nouvelle au domaine en plein essor des études « murakamiennes ». Récemment, il a demandé le retrait de son nom de la liste des écrivains sélectionnés pour le « nouveau prix de littérature », une alternative au prix Nobel de littérature en raison d’un scandale sexuel au sein de l’Académie suédoise, laissant penser qu’il a remporté tellement de récompenses qu’il peut se permettre de renoncer à d’autres. L’immense succès aussi bien commercial que critique de Murakami est indéniable : ses romans sont traduits dans plus de 50 langues et arrivent en tête des ventes de nombreux pays à travers le monde.

Toutefois, Murakami n’a pas encore atteint cette immortalité. Comme il l’a exprimé à plusieurs reprises dans des interviews, ses années d’écriture sont comptées. Au Japon, l’opinion générale sur son travail tend à penser que la qualité de ses œuvres est en baisse constante. De plus, bien qu’il soit pressenti chaque année pour le Nobel de littérature, il ne l’a toujours pas remporté. Ces rumeurs ne sont peut-être qu’un bon moyen de faire parler de lui, mais sa renommée pourrait souffrir avec la publication à l’étranger de son dernier roman Le Meurtre du Commandeur, car l’original en japonais a jusqu’ici reçu un accueil inhabituellement mitigé.

Chaque année vers cette période, les spéculations sur l’attribution du prix Nobel de littérature à Murakami (ou s’il le mérite) sont à foison sur Internet. L’annulation du prestigieux prix pour 2018 nous donne donc l’opportunité de mettre cette question de côté et de tenter de deviner ce que l’écrivain a en réserve pour ses lecteurs au cours des années à venir. Alors qu’il entame sa 40e année en tant qu’auteur, 30e en tant que phénomène mondial de la littérature et 70e en tant qu’être humain, est-il prêt à nous émerveiller avec un nouveau chef-d’œuvre, ou bien nous souviendrons-nous de lui uniquement pour sa gloire passée ?

Un homme de lettres à la vie spartiate

Murakami est connu pour sa routine quotidienne d’écriture que l’on pourrait qualifier de spartiate. Il se lève au plus tard à 4 heures du matin, écrit pendant cinq ou six heures, traduit l’après-midi, puis fait du jogging ou de la natation une heure pour s’entraîner aux marathons et triathlons auxquels il participe chaque année. Murakami a produit un flux important et régulier de publications littéraires grâce à ces habitudes qu’il a maintenues des dizaines d’années durant. Actuellement, il a publié 14 romans et 14 recueils de nouvelles, ainsi que de nombreuses collections d’essais et plusieurs livres de photographies et textes documentaires.

En ne comptant que ses œuvres originales, il n’égale pas des auteurs prolifiques tels que Charles Dickens ou Stephen King. Mais ce que peu de personnes savent en dehors du Japon, c’est que Murakami est également un grand traducteur de fiction principalement américaine, avec plus de 60 livres à son actif. Raymond Chandler, Elmore Leonard, F. Scott Fitzgerald ou encore Raymond Carver figurent parmi les auteurs célèbres traduits en japonais par Murakami. Même en laissant de côté les nombreux essais reprenant des sujets similaires ou les nouvelles qui figurent dans plusieurs collections différentes, la bibliographie de Murakami demeure impressionnante à tout point de vue. S’il continue d’écrire au même rythme, sa contribution à la littérature atteindra sans doute un niveau rarement dépassé.

Cependant, certaines rumeurs suggèrent que l’écrivain, célèbre pour sa discrétion, commence à assouplir sa routine et à s’ouvrir à l’intérêt que lui portent les médias. Bien qu’il n’ait fait aucune déclaration à ce sujet, les récents développements dans la vie de Murakami semblent aller dans ce sens.

  • [24.10.2018]

Originaire de Toronto. Traducteur et auteur de Jubilee Cycle, une trilogie de science-fiction se déroulant dans un futur proche à Tokyo, où toute action humaine doit être payée à des entreprises. La série est composée de Cash Crash Jubilee, The Naked World et A Diamond Dream (à paraître). Il a vécu une grande partie de sa vie au Japon.

Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone