Scandales en série en 2018 dans le monde du sport japonais

Takamine Osamu [Profil]

[27.12.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 |

L’année 2018, a été entachée par plusieurs scandales dans le monde du sport japonais. Citons entre autres le problème du tacle vicieux commis par un membre d’une équipe universitaire de football américain, la révélation de l’usage illégitime de subventions par la Fédération japonaise de boxe amateur, les cas de harcèlement moral subi par des gymnastes féminines, et l’affaire des prostituées sollicitées par des joueurs de l’équipe nationale de basketball. Le Japon va-t-il dans le mur ?

Un risque accru de harcèlement

En 2018, deux ans avant l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, le monde japonais du sport a été ébranlé par une série de scandales. Maintenant que le processus de sélection des athlètes japonais pour l’événement et leur entraînement intensif sont lancés, il est à craindre que d’ici 2020 l’on assiste à une intensification des problèmes de violence, d’abus de pouvoir, et de harcèlement sexuel. Au moment où la société a de plus en plus une conscience accrue des droits des personnes les plus faibles et des victimes, le système à l’ancienne qui persiste dans les organisations sportives a pris un retard considérable à cet égard.

Les scandales ayant marqué le monde du sport japonais en 2018

Janvier Canoë Un canoéiste japonais a été banni pour avoir introduit un produit dopant interdit dans la boisson d’un rival lors du championnat national de 2018.
Février Patinage de vitesse Un spécialiste japonais de short-track est banni des JO d’hiver de Pyeongchang pour dopage.
Avril Lutte Démission du directeur technique de l’équipe féminine de la Fédération japonaise de lutte suite au harcèlement moral qu’il a fait subir à une lutteuse japonaise plusieurs fois médaille d’or aux JO.
Badminton L’ancien entraîneur d’une équipe de badminton est accusé d’avoir utilisé à des fins personnelles les primes de victoire de ses joueuses.
Mai Natation Un nageur japonais de premier ordre contrôlé positif lors d’un test de dopage en mars est écarté de la sélection japonaise pour les Jeux asiatiques de Jakarta.
Football américain Un joueur de l’équipe de l’Université Nihon inflige un violent tacle par derrière à un adversaire lors d’un match. Le joueur mis en cause reconnait le fait d’avoir eu l’intention de blesser. Le directeur sportif et l’entraîneur de son équipe sont renvoyés.
Août Boxe Le président et les administrateurs de la Fédération japonaise de boxe démissionnent suite à des soupçons d’usage illégitime de subventions.
Kendô Les soupçons de corruption pesant sur le jury de passage des grades (dan) qui recevait des pots-de-vin de la part des candidats sont avérées.
Gymnastique Un entraîneur masculin est renvoyé pour avoir fait subir des violences à une gymnaste féminine de haut niveau lors d’entraînements.
Basket-ball Quatre joueurs de l’équipe nationale qui ont eu recours aux services de prostituées lors des Jeux asiatiques à Jakarta sont suspendus pour un an.
  • [27.12.2018]

Professeur à la faculté d’économie et de sciences politiques de l’université Meiji. Spécialiste des questions liées au harcèlement sexuel et à la violence dans le monde du sport. Il obtient son doctorat de recherche en éducation physique et sportive en 1999 à l’université Chūkyō. Il contribue à plusieurs ouvrages, dont Supōtsu kyōyō nyūmon (Introduction à la culture sportive, éditions Iwanami Shoten, 2010), et à Nyūmon supōtsu gabanansu (Introduction à la gouvernance du sport, éditions Tōyō Keizai Shinposha, 2014).

Articles liés
Articles récents

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone