L’avenir du cinéma japonais

Des réalisateurs de cinéma japonais primés dans les festivals internationaux, de plus en plus d’acteurs japonais recrutés par Hollywood, et sur le marché domestique, des films japonais qui continuent de faire plus d’entrées que les locomotives du cinéma occidental. L’avenir peut paraître plutôt radieux pour le cinéma japonais, mais qu’en est-il en réalité ? De la formation de nouveaux talents cinématographiques aux plateaux de production, nous partons observer les tendances du cinéma japonais sous tous les angles.

Tobe ! Dakota : autour du film raconté par…

Les villageois d’un petit village de l’île de Sado réussissent à faire repartir dans le ciel un avion de transport militaire britannique qui s’était posé en catastrophe sur leur plage. Cette histoire vraie mais très peu connue est devenue un film. Nous avons demandé leurs impressions à Aburatani Seiji, le réalisateur, Higa Manami, l’actrice principale, et Uzaki Ryûdô, l’auteur de la B.O.
plus

Un épisode secret de l’après-guerre devient un film sur le lien d’humanité

Les échanges entre le Japon et le Royaume-Uni ont fêté leur 400e anniversaire en 2013. À cette occasion, un film a été tourné à partir d’un fait réel longtemps resté secret qui s’est déroulé 5 mois après la fin de la seconde guerre mondiale. Le film Tobe ! Dakota raconte l’histoire d’un avion de transport de troupes britannique qui fit un atterrissage forcé sur l’île de Sado, au large de la préfecture de Niigata, et dont l’équipage fut recueilli par les habitants.
plus

Le retour en force du cinéma japonais sur les écrans de l’ArchipelIshiyama Shin’ichirô

Pendant 30 ans, le public japonais a montré une nette préférence pour les films étrangers par rapport à ceux produits au Japon. Mais depuis quelques années, la tendance est en train de s’inverser et on assiste à un retour en force du cinéma japonais dans son propre pays. Faut-il interpréter ce phénomène comme une renaissance du septième art japonais ou bien comme une prise de distance par rapport aux films occidentaux ? C’est la question à laquelle le critique de cinéma Ishiyama Shin’ichirô tente de répondre dans les lignes qui suivent.
plus

« Former des cinéastes dignes de l’héritage du cinéma japonais »

L’institut de diffusion et cinématographie de Yokohama, l’école de cinéma fondée par Imamura Shôhei, double Palme d’Or à Cannes pour La Ballade de Narayama et L’Anguille, est devenue depuis 2011 la seule université à discipline unique du Japon : l’Université japonaise de cinématographie. Nous avons interviewé Satô Tadao, son président, par ailleurs critique de cinéma, pour en savoir plus sur la formation des cinéastes que pratique son université et sur la situation actuelle du cinéma japonais.
plus

Articles liés

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone