Série Japan Data
Le nombre de délits recensés au Japon en diminution constante
[14.07.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Il y a eu 915 000 crimes recensés au Japon pour l’année 2017, un chiffre en diminution pour la quinzième année consécutive. Cette tendance semble due à des facteurs tels que la propagation des produits dotés de fonctions antivol et l’augmentation du nombre de caméras de surveillance.

Selon l’Agence nationale de la police, 915 042 délits ont été recensés au Japon durant l’année 2017, à savoir une diminution de 8,1 % par rapport à 2016, première année où le nombre de délits était passé sous la barre du million depuis 1946, l’année suivant la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le nombre annuel de délits criminels recensés avait atteint un point culminant en 2002 avec 2,85 millions, pour baisser progressivement durant les 15 années suivantes.

Le nombre croissant de produits dotés de fonctions antivol ainsi que l’augmentation des caméras de surveillance dans les rues ont contribué à la baisse considérable du nombre de vols, qui correspondent à plus de 70 % de tous les délits. Dans la même période, toutefois, les fraudes comme les escroqueries par téléphone et les fausses facturations ont augmenté de 3,9 % en 2017.

En 2017, le nombre d’arrestations a atteint le nombre de 327 081, pour un taux de 35,7 % par rapport au nombre total de délits recensés. Malgré une amélioration de 1,9 point par rapport à l’année précédente, ce pourcentage reste faible comparé à celui de la moitié des années 1980, où le taux d’arrestation était supérieur à 60 %.

Le taux d’arrestation en 2017 pour des crimes graves (meurtres, cambriolages ou incendies criminels) a été de 80,3 %, dépassant ainsi la barre des 80 % pour la première fois depuis 1998. Toutefois, durant la même période, les taux d’arrestation pour les délits ordinaires les plus communs, comme les vols de vélos et les dommages matériels, ont été extrêmement bas, avec respectivement 6,4 % et 10,5 %.

(Photo de titre : une employée de banque venant en aide à une personne âgée victime d’une fraude téléphonique. Photo : Komaer/PIXTA)

  • [14.07.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone