Série Japan Data
Canicule au Japon : des records de température dans tout le pays
[11.08.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Cet été, une canicule sans précédent sévit jour après jour au Japon. Parmi la liste des dix plus fortes températures enregistrées dans le pays, la plupart sont survenues à partir de l’année 2000, dont cinq en 2018.

L’archipel japonais fait face à une vague de chaleur historique. Selon l’Agence météorologique du Japon (JMA), le 23 juillet dans l’après-midi, le thermomètre a atteint 41,1 degrés dans la ville de Kumagaya (préfecture de Saitama). C’est le record historique de chaleur au Japon depuis le pic atteint cinq ans auparavant. Le même jour, il faisait 40,8 degrés dans la ville d’Ôme (préfecture de Tokyo), dépassant ainsi la barre des 40 degrés pour la première fois dans la capitale. La ville de Tajimi (préfecture de Gifu) a atteint les 40,7 degrés deux fois, les 18 et 23 juillet.

Depuis la mi-juillet, un anticyclone en provenance de l’océan Pacifique s’est établi sur tout le pays, résultant en une période prolongée de forte chaleur. C’est le mois de juillet le plus chaud depuis le début des statistiques en 1961, et les températures de chaque région sont supérieures à la moyenne. Kantô et Kôshin : + 4,1 degrés, Tôkai : + 3,6, Kinki : + 3,4, Chûgoku : + 3,1.

En établissant une liste des températures les plus élevées relevées au Japon (13 au total car plusieurs chiffres identiques), on constate que la majorité d’entre elles sont survenues après l’an 2000, dont cinq en 2018.

Liste des températures maximales relevées au Japon

1 Kumagaya (préf. Saitama) 41,1 23/07/2018
2 Shimanto (préf. Kôchi) 41,0 12/08/2013
3 Tajimi (préf. Gifu) 40,9 16/08/2007
3 Kumagaya (préf. Saitama) 40,9 16/08/2007
5 Ôme (préf. Tokyo) 40,8 23/07/2018
5 Yamagata (préf. Yamagata) 40,8 25/07/1933
7 Tajimi (préf. Gifu) 40,7 23/07/2018
7 Tajimi (préf. Gifu) 40,7 18/07/2018
7 Kôfu (préf. Yamanashi) 40,7 10/08/2013
10 Mino (préf. Gifu) 40,6 18/07/2018
10 Kôfu (préf. Yamanashi) 40,6 11/08/2013
10 Katsuragi (préf. Wakayama) 40,6 8/08/1994
10 Hamamatsu (préf. Shizuoka) 40,6 4/08/1994

Source : tableau de Nippon.com, sur la base de données de l’Agence météorologique du Japon
Les lignes colorées correspondent aux records de l’année 2018.

Le météorologue Takekawa Motoaki de la JMA décrit cette vague de chaleur sans précédent comme une catastrophe naturelle, insistant sur le fait qu’elle représente un danger pour la santé et qu’il est vital de faire attention aux coups de chaleur.

Selon l’Agence de gestion des incendies et catastrophes naturelles du ministère des Affaires intérieures et des Communications, 22 647 personnes victimes d’hyperthermie ont été transportées aux urgences au cours de la seule semaine du 16 au 23 juillet, dont 65 sont par la suite décédées. Jamais autant de personnes n’avaient été transportées en aussi peu de temps depuis les premières statistiques en 2008.

(Photo de titre : PIXTA)

  • [11.08.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone