Série Japan Data
Les LGBT dans la société japonaise : vers une acceptation progressive
[20.11.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

En novembre 2015, les municipalités des arrondissements de Shibuya et de Setagaya à Tokyo ont commencé à délivrer des certificats de partenariat domestique aux couples de même sexe, mettant en route un processus allant vers une plus large acceptation de la communauté LGBT au Japon.

Des enquêtes, comme celles menées par l’agence de publicité Dentsu et la Confédération des syndicats ouvriers japonais, ont montré que 8 % de la population du Japon se considérait comme faisant partie de la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuel et transgenre). Ceci correspond à 10 millions de personnes sur un total de 126 millions. Peu d’individus font leur coming-out au Japon en raison de la forte pression exercée pour être conforme à la societé, ce qui empêche les minorités de s’épanouir. Par conséquent, un grand nombre de Japonais n’ont pas toujours conscience qu’il y a des personnes LGBT parmi leurs amis ou connaissances.

Toutefois, en avril 2015, un décret a été mis en vigueur à Shibuya, à Tokyo, pour la délivrance de certificats aux couples de même sexe, reconnaissant des « relations équivalentes à un mariage ». Cette action pionnière a encouragé d’autres gouvernements locaux ainsi que des entreprises à prendre les personnes de la communauté LGBT en considération et à leur accorder des droits. Finalement, c’est en novembre 2015 que Shibuya a commencé à délivrer des certificats de partenariat, avec la mairie voisine de l’arrondissement de Setagaya.

Les fournisseurs de services mobiles et le secteur des assurances-vie ont été les premiers à répondre parmi la communauté d’affaires du Japon. NTT Docomo, Softbank et KDDI ont élargi leurs plans de réduction pour les familles aux couples de même sexe dans un partenariat domestique reconnu comme équivalent du mariage. Dai-ichi Life Insurance et Nippon Life Insurance ont autorisé les partenaires de même sexe à être désignés comme bénéficiaires d’une assurance-vie à la condition que ces certificats soient fournis dans le cadre de leur demande.

Ainsi, les prérogatives autrefois uniquement valables pour les couples hétérosexuels en tant que « familles » sont aujourd’hui accordées aux couples de même sexe qui ne sont pas légalement considérés comme « familles ». D’autres secteurs, comme les compagnies d’assurance multirisques et les banques ont également suivi, offrant des polices d’assurances et des prêts immobiliers considérant les couples homosexuels sur le même plan que les couples hétérosexuels légalement mariés.

En septembre 2018, neuf municipalités fournissent des certificats de partenariat domestique aux couples de même sexe, dont les villes de Sapporo, d’Osaka et de Fukuoka. Il est prévu que les villes de Chiba et de Saitama, entre autres, commencent à fournir des services identiques en 2019.

Initiatives majeures des municipalités et des entreprises pour la communauté LGBT

Certificat de partenariat domestique délivré par les municipalités locales Novembre 2015 : Shibuya (Tokyo), Setagaya (Tokyo)
2016 : Iga (préfecture de Mie), Takarazuka (Hyôgo), Naha (Okinawa)
2017 : Sapporo (Hokkaidô)
2018 : Fukuoka (Fukuoka), Osaka (Osaka), Nakano (Tokyo) (neuf municipalités au total jusqu’à présent)
D’autres, dont Chiba (Chiba) et Saitama (Saitama) ont annoncé qu’elles prévoyaient de délivrer des certificats.
Offres de réductions pour les familles Novembre 2015 : NTT Docomo, SoftBank et KDDI élargissent leurs plans de réductions pour les familles aux partenaires de même sexe.
Juillet 2016 : la compagnie aérienne ANA élargit le partage familial des points de fidélité aux partenaires de même sexe.
Assurance-vie Novembre 2015 : Nippon Life Insurance et Dai-Ichi Life Insurance autorisent la désignation de partenaires du même sexe comme bénéficiaires de l’assurance-vie.
Assurance automobile Janvier 2017 : Tokio Marine Nichidô propose des produits offrant aux partenaires domestiques de même sexe la même couverture d’assurance auto que celle reçue par les couples mariés.
Prêts immobiliers Juillet 2017 : Mizuho Bank offre des prêts conjoints, pouvant être payés par les couples mariés, aux partenaires domestiques de même sexe. D’autres banques, dont Rakuten Bank et Sumitomo Mitsui Trust Bank leur emboîtent le pas.
Mesures dans les entreprises Juin 2017 : Yahoo Japan Corporation met à jour la définition du mot « conjoint » dans les règlements de l’entreprise et offre des prestations d’aide sociale aux partenaires de même sexe et aux conjoints de fait, sur un pied d’égalité avec les conjoints légalement reconnus
Juillet 2017 : Kirin Holdings intègre l’interdiction de discrimination contre les personnes LGBT dans ses règlements de conformité et permet aux employés d’utiliser les jours de congé pour une opération chirurgicale de changement de sexe.
Mars 2018 : NTT élargit la plage des prestations d’aide sociale afin que les partenaires domestiques de même sexe soient éligibles pour les allocations des membres de famille à charge, ainsi que pour les indemnités de séparation de la famille (lorsqu’un des membres du couple part habiter ailleurs à long terme pour cause professionnelle). NTT permet également aux partenaires domestiques de même sexe d’utiliser les locaux de la société comme logements de fonction.

Tableau élaboré par Nippon.com sur la base des communiqués de presse des municipalités et des entreprises, ainsi que sur d’autres reportages.

Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 ont été stimulés par ces actions des entreprises et des municipalités japonaises. En 2014, des interdictions contre les discriminations basées sur les orientations sexuelles ont été inscrites dans la Charte olympique par le Comité olympique international. Les municipalités japonaises et les sponsors officiels engagés dans les préparatifs des Jeux ressentent à présent le besoin de mettre en place des mesures correspondantes.

En 2016 par exemple, NTT, devenu « gold sponsor » pour les Jeux olympiques, a commencé à fournir des allocations aux couple de même sexe, tels des primes de mariage et des congés matrimoniaux. En avril 2018, l’entreprise étend sensiblement la plage d’application de cette politique et traite les couples homosexuels de la même manière que les couples hétérosexuels mariés, en accordant des allocations aux personnes dépendantes et aux employés travaillant sur des postes à long terme sans être accompagnés de leur famille, mais aussi un logement de fonction en résidence de l’entreprise pour les familles, ainsi que des congés parentaux pour les couples de même sexe élevant des enfants adoptés. Ce type de réforme mis en œuvre par une entreprise majeure, dont le groupe compte un total de 200 000 employés, aura probablement d’importantes répercussions dans les autres entreprises également.

Voir également nos articles liés :

(Article écrit à l’origine en japonais du 11 septembre 2018. Photo de titre : la Tokyo Rainbow Pride, le 6 mai 2018. Jiji Press)

  • [20.11.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone