Série Japan Data
Le Japon fait disparaître les toilettes à la turque
[06.02.2019] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | العربية | Русский |

Le remplacement des toilettes à la turque, ou toilettes dites « japonaises », par des toilettes de style occidental s’accélère pour plusieurs raisons.

Les toilettes high-tech, dotées de jets d’eau, font aujourd’hui partie des équipements standards dans de nombreuses maisons japonaises mais jusqu’aux années 1960, c’était les toilettes traditionnelles à la turque, ou toilettes dites « japonaises », qui étaient les plus communes (voir notre article sur le sujet). L’utilisation des toilettes occidentales s’est répandue environ à partir de ce moment-là, aiguillonnée par la décision de Japan Housing Corporation (aujourd’hui Agence de Renaissance Urbaine) d’équiper ses unités de logements publics de ce style de toilettes.

D’après le fabricant TOTO, leader des toilettes sur le marché japonais, un nombre quasiment identique de toilettes japonaises et occidentales était produit en 1976, pour que dès l’année suivante, la balance penche pour le style occidental. En 2015, les toilettes à la turque ne représentaient plus que 1 % de la totalité des toilettes produites par l’entreprise.

Le passage des toilettes à la turque aux toilettes occidentales se poursuit dans les écoles primaires et collèges servant de lieux de refuge en cas de séisme ou autre catastrophe naturelle, notamment en réponse à celle de Kumamoto en avril 2016 et Hokkaidô en septembre 2018. Dans ces deux cas, les personnes âgées avaient du mal à s’accroupir à cause de leurs jambes affaiblies pour utiliser les toilettes à la turque. Ils ont donc dû faire la queue pour utiliser les toilettes à l’occidentale. Le temps d’attente était très long, et de nombreuses personnes sont allées jusqu’à consommer moins d’eau pour éviter d’aller aux sanitaires ensuite. (Voir notre article lié : Tremblement de terre de Kumamoto : des toilettes propres sauvent des vies)

Une étude menée en novembre 2016 par le ministère de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie a révélé que les toilettes traditionnelles japonaises représentaient environ encore 60 % du total des toilettes dans les écoles primaires et les collèges publics. Le gouvernement envisage actuellement d’arriver à une proportion de 80 % de WC occidentaux dans ces établissements durant les trois prochaines années.

Une enquête menée en 2016 par l’Agence japonaise du tourisme a montré qu’environ 40 % des 4 000 toilettes publiques dans les principaux sites touristiques au Japon étaient à la turque. Alors que certains considèrent que de s’accroupir est plus hygiénique car cela évite tout contact direct avec l’appareil sanitaire, une écrasante majorité se montre en faveur des toilettes occidentales. De plus, les touristes étrangers en particulier ne savent pas comment utiliser les toilettes à la turque ou les considèrent comme insalubres.

En fonction de ces opinions, le gouvernement municipal de Tokyo a décidé d’installer un plus grand nombre de toilettes occidentales en prévision des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en 2020. La compagnie Tokyo Metro prévoit également d’installer ce type de toilettes dans toutes ses 179 stations et la compagnie de métro Toei Subway a l’intention d’augmenter sa proportion de toilettes occidentales de 60 % à 95 %.

(Photo de titre : Pixta)

  • [06.02.2019]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone