Série Le b.a.-ba du Japon
« Eto », les 12 animaux du zodiaque japonais
[10.01.2018] Autres langues : ENGLISH | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Eto est le mot japonais désignant les animaux de l’astrologie chinoise. 12 créatures, pour un cycle de 12 ans. Leur importance dans la culture japonaise est telle que dès le mois de novembre, l’animal représentant l’année suivante commence à faire son apparition sur les cartes de vœux du Nouvel An et sur certains produits de saison en vente dans les magasins au Japon.

Du Rat au Sanglier

Ce concept de représentation des différentes années en un cycle de 12 ans vient de Chine. La toute première adaptation consistait en une simple série de 12 idéogrammes représentant 12 nombres. Initialement utilisé pour compter les années, le système devint par la suite un moyen d’indiquer les différentes périodes de temps dans la journée ainsi que les directions sur une boussole. Il fut même utilisé dans les arts divinatoires. Mais il prit finalement la forme de 12 animaux, associés à chaque année.

Représentation dans l’ordre des 12 animaux du zodiaque sur le plafond de la porte d’entrée du sanctuaire Osaka Tenmangû. Chaque caractère/animal correspond à une direction.

Les animaux du zodiaque varient légèrement d’un pays à un autre en Asie. Au Japon, ils sont appelés eto. On y retrouve le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, le mouton, le singe, le coq, le chien et enfin le sanglier. Des photos et des illustrations de ces 12 animaux apparaissent sur les calendriers et les cartes nengajô pour la nouvelle année.

Les eto servent de base pour de nombreuses croyances. Ainsi, les voyants s’en inspirent pour prédire les événements de l’année, et certaines personnes pensent que leur personnalité est liée à l’animal de leur année de naissance. Par exemple, l’année 2017 a été considérée comme bonne pour les affaires, car le coq symbolise la prospérité, tandis que les bébés nés en 2018, année du chien, deviendront loyaux et sociables.

Une carte nengajô sous le signe du chien pour l’année 2018

Communication et bon augure

En novembre et décembre, les Japonais commencent à se tourner vers l’année suivante en achetant des cartes nengajô et des timbres à l’effigie de l’animal censé représenter la nouvelle année. En effet, la coutume d’envoyer des cartes postales ou des lettres au Nouvel An a remplacé la tradition de rendre visite à ses voisins de quartier pour leur présenter ses vœux. Dans les premiers jours de janvier, pendant la période dite shôgatsu, un grand nombre de personnes se rendent au sanctuaire ou au temple afin de prier la bonne fortune pour les 12 mois à venir. Cette première visite de l’année s’appelle hatsu môde. À cette occasion, on inscrit généralement ses souhaits sur une tablette en bois ou ema, dont un côté porte souvent une image de l’animal de l’année. Les baguettes festives iwaibashi utilisées au début de l’année peuvent également être livrées dans un sachet spécial avec une représentation de l’eto.

Il existe aussi les cloches de terre cuite dorei en forme d’eto, qui sont un charme traditionnel contre la mauvaise fortune. Elles s’achètent usuellement pendant la période de fin d’année et du Nouvel An, et peuvent varier d’une région à une autre.

Une cloche dorei en forme de chien

Les liens avec la culture pop

Les 12 eto sont de même un élément récurrent de la culture pop. Ils font notamment leur apparition dans des mangas tels que Fruits Basket de Takaya Natsuki et dans le light novel Jûni Taisen : Zodiac War de Nishio Ishin. Le célèbre manga Naruto de Kishimoto Masashi mettait lui aussi en scène 12 ninjas gardiens, chacun associé à un animal du zodiaque différent.

Ou encore, dans une toute autre atmosphère, les utilisateurs de la gare de Tokyo peuvent admirer huit de ces eto au plafond d’un dôme octogonal à la sortie nord Marunouchi. Sculptés en gypse renforcé de fibres de verre, ils se dressent sur des fonds dans les tons gris-vert. Pendant de nombreuses années, on ignorait pourquoi il manquait les quatre autres animaux. Puis, en 2013, les eto restants ont été découverts lors de travaux de rénovation d’une porte de la tour de Takeo Onsen dans la préfecture de Saga, ville natale du concepteur de la gare de Tokyo, Tatsuno Kingo.

Le plafond de la sortie nord Marunouchi de la gare de Tokyo. Regardez bien et vous apercevrez les sculptures des animaux du zodiaque sur un fond gris-vert.

Les 12 eto et leur signification

Année Kanji de l’eto Lecture Représentation Associations
2008 ne 🐀 Fertilité et prospérité de la descendance
2009 ushi 🐄 Persévérance et sincérité
2010 tora 🐯 Prise de décision et intelligence
2011 u 🐇 Bien-être familial et progrès rapide
2012 tatsu 🐉 Pouvoir et sens de la justice
2013 mi 🐍 Sens de l’exploration, de la passion et de la renaissance
2014 uma 🐎 Clarté et flexibilité
2015 hitsuji 🐑 Bien-être familial et paix
2016 saru 🐒 Sagesse et intelligence
2017 tori 🐓 Positivité et prospérité des entreprises
2018 inu 🐶 Dévotion et sociabilité
2019 i 🐗 Bonne santé

(Photo de titre : une collection de cloches dorei pour chacun des 12 animaux du zodiaque)

  • [10.01.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone