8-9. Arakawa
(préfecture traversée : Saitama, Tokyo)

L’Arakawa prend sa source au mont Kobushi dans les zones montagneuses du Chichibu, s’aplanit après avoir dévalé les montagnes, traverse le centre de Tokyo et achève sa course dans la baie de Tokyo. Les gorges de Nagatoro, sur son cours supérieur, et leurs paysages aux roches tourmentées sont une attraction touristique réputée. L’Arakawa était un cours d’eau tumultueux, provoquant des dommages dans son sillage, ce pour quoi elle était autrefois surnommée « Arekawa », « l’impétueuse ». Aujourd’hui, grâce aux travaux d’endiguement, elle ne menace plus la population de la préfecture de Tokyo.
Longueur : 173 kilomètres.

荒川L’œil du photographe (haut): La descente des gorges de Nagatoro dans le Chichibu, un plaisir qui dure depuis cent ans. Sous les fleurs de cerisiers au printemps, au frais en été, dans un écrin de feuillages mordorés en automne, et l’hiver, au chaud devant le paysage enneigé… Plaisir indicible de la descente d’une rivière en compagnie d’un capitaine qui manie sa gaffe d’une main experte !

 

 

 

荒川

L’œil du photographe (bas): Vue du haut de l’autoroute périphérique de Tokyo, la nuit, l’Arakawa évoque un élégant serpent ondulant gracieusement à travers la mégalopole de Tokyo. Une véritable odyssée de l’espace aux accents futuristes.