Mondial 2018 : sauvé par son fair-play, le Japon se qualifie pour les huitièmes de finale
[29.06.2018] Autres langues : ESPAÑOL | Русский |

Une qualification sur le fil pour le Japon en huitièmes de finale… Malgré de belles prestations contre la Colombie et contre le Sénégal, le match du 28 juin contre la Pologne se solde par un échec (0-1).

Tout n’est pas terminé pour autant pour les Samurai Blue. Lors de l’autre rencontre qui se jouait en parallèle, la Colombie remporte la victoire face au Sénégal (1-0) et passe en tête du classement du groupe H. La situation pour la deuxième place est alors sans précédent entre le Japon et le Sénégal. En effet, en plus de leur match nul, les deux équipes se retrouvent non seulement avec le même score au classement, mais aussi avec un nombre égal de buts inscrits et encaissés.

Par conséquent, la règle du fair-play, nouvellement introduite depuis ce mondial 2018, s’impose : c’est au nombre de cartons jaunes reçues lors de leurs trois matchs que les deux pays se départagerons. Avec quatre cartons pour le Japon contre six pour le Sénégal, les hommes de Nishino Akira poursuivront l’aventure en phase finale pour la troisième fois de leur histoire (voir notre article sur l’histoire du football japonais).

Le Japon affrontera la Belgique le lundi 2 juillet.

Voir le profil complet des 23 joueurs de l’équipe japonaise.

Une joie presque inattendue pour l’équipe du Japon qui se qualifie pour les huitièmes de finale malgré leur défaite contre la Pologne (le 28 juin 2018, au stade Volgograd)

Les Samurai Blue remerciant leurs supporters (le 28 juin 2018, au stade Volgograd)

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [29.06.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone