Le « riz buvable », une solution providentielle en cas de catastrophe naturelle
[05.11.2018] Autres langues : العربية |

Au cours du mois d’août 2018, la coopérative agricole japonaise JA North Osaka a mis en vente du « riz buvable » (Nomeru gohan) en canette. Ce nouveau produit fait l’objet d’une grande attention en tant que ration alimentaire pour les situations d’urgence. Outre une longue durée de conservation et une grande facilité de stockage, il a aussi l’avantage de se présenter sous forme de trois saveurs différentes et de ne comporter à priori aucun risque d’allergies alimentaires. C’est pourquoi il a de plus en plus de succès auprès des collectivités locales et des personnes soucieuses de s’équiper en vue des catastrophes à venir.

Du « riz buvable » en canette

En 2018, le Japon a été frappé par une série ininterrompue de calamités naturelles. Fin juin-début juillet, des pluies diluviennes ont provoqué des inondations et des glissements de terrain monstrueux dans l’ouest du pays. Le 6 septembre, un séisme de magnitude 6,7 a secoué l’île de Hokkaidô. Et pour finir, l’Archipel a été balayé par plusieurs typhons particulièrement violents dans le cadre d’une des pires saisons cycloniques de ces dernières années.

Comment subvenir aux besoins alimentaires des personnes sinistrées ? Telle est la question qui se pose avec plus d’acuité que jamais après cette vague de désastres à répétition. Le « riz buvable » (Nomeru gohan), une préparation mise au point récemment par la coopérative agricole JA North Osaka, a suscité de nouveaux espoirs en termes de ration alimentaire d’urgence idéale.

Nomeru gohan se compose pour l’essentiel de riz d’origine locale, de haricots rouges de la variété azuki, et de larmes de job (hatomugi), une graminée originaire de l’Asie du Sud-Est, riche en protéines et sans gluten. Les canettes sont proposées en trois versions différentes, à savoir cacao, prune + algue konbu, et cannelle, et elles peuvent se garder pendant cinq ans.

Nomeru gohan, le « riz buvable » en canette de la coopérative agricole JA North Osaka, se décline dans trois saveurs différentes : (de gauche à droite) cannelle, cacao, et prune salée + algue konbu

Une ration alimentaire d’urgence à la fois nourrissante et hydratante

Le nouvel aliment en boite buvable de JA North Osaka est un produit providentiel pour les réserves en prévision des catastrophes. Il constitue en effet un apport à la fois en eau et en nutriments équilibrés susceptible de maintenir les populations sinistrées en forme, en particulier en cas d’évacuation et d’absence d’accès à l’eau potable ou à un moyen de cuisiner. Il se consomme tel quel sans qu’il y ait besoin de le diluer ou de le chauffer.

Pendant et après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’ouest du Japon l’été dernier, les allergies alimentaires ont commencé à poser des problèmes dans les centres d’hébergement. Quand elle a conçu son « riz buvable », la coopérative agricole JA North Osaka a soigneusement tenu compte des exigences spécifiques des individus souffrant de ce type d’allergies. Le mélange concocté par les inventeurs de Nomeru gohan ne contient ainsi aucune des 27 substances potentiellement allergènes, dont les œufs, le blé et le sarrasin, qui doivent obligatoirement figurer sur les emballages conformément aux directives du gouvernement japonais.

La coopérative JA North Osaka affirme qu’elle est submergée par les questions sur son « riz buvable » depuis la multiplication des catastrophes naturelles de 2018. « À ce jour, nous avons reçu quelque 450 commandes en provenance de tout le pays », explique l’un de ses responsables. « Après le terrible séisme qui a dévasté la région de Kobe en 1995, une entreprise locale a mis au point un premier ‘riz buvable’ qu’elle a vendu à des municipalités des préfectures de Hyôgo, Kyôto, Saitama, Kagawa et Ôita, mais sans grand succès. » JA North Osaka a baptisé sa ration alimentaire d’urgence « riz buvable de la coopérative agricole » (Nôkyô no nomeru gohan). Ce nom qui inspire confiance lui a valu aussitôt un nombre considérable de commandes et le nouveau produit devrait connaître une large diffusion dans le pays par le biais des multiples succursales de JA North Osaka.

  • [05.11.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone