Plus de 19 000 demandes d’asile au Japon, 20 cas acceptés
[20.02.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Le nombre de demandeurs d’asile au Japon en 2017 a atteint un record : 19 628 personnes, soit une augmentation d’environ 80 % par rapport à l’année précédente, suivant un rapport préliminaire publié par le ministère de la Justice mardi 13 février.

Selon ce dernier, la cause d’une telle hausse est à examiner dans la nature de ces demandes : en réalité, ces personnes rechercheraient avant tout à travailler au Japon. Parmi elles, la plupart viennent des Philippines (4 895, hausse de 250 % par rapport à 2016), du Vietnam (3 116, +190 %), du Sri Lanka (2 226, +140 %) et de l’Indonésie (2 038, +10 %).

Seuls 20 cas ont été acceptés : 5 Égyptiens, 5 Syriens, 2 Afghans, entre autres. Aucun d’entre eux ne fait partie des dix pays dont les demandes sont les plus nombreuses.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

Si la pénurie de main-d’œuvre incite le gouvernement japonais à faire venir une immigration qualifiée, le statut de réfugié est une toute autre question, et le Japon n’accorde encore que très peu de visas en ce sens (voir notre article : Le Japon est-il dur envers les réfugiés ?).

À lire aussi :
Gagner de l’argent au Japon, un mirage pour beaucoup d’étudiants étrangers

  • [20.02.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone