La secte Aum publie un document sur l’agent VX, responsable de la mort de Kim Jong-nam
[05.06.2018] Autres langues : Русский |

Condamné à mort et en attente de son exécution, Nakagawa Tomomasa, un ancien cadre de la secte Aum, a publié un document sur l’agent neurotoxique VX. C’est le poison qui a été utilisé pour assassiner Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, en Malaisie le 13 février 2017.

Cette analyse, rédigée conjointement avec Anthony Tu, professeur honoraire de l’État du Colorado, a été présentée en anglais le 23 mai sur l’édition en ligne de la revue scientifique japonaise « Forensic Toxicology ». Selon le texte, les deux femmes assaillantes ont porté atteinte à Kim Jong-nam en appliquant sur son visage deux substances moins nocives qui, en se mélangeant, ont produit l’agent mortel VX. Cette méthode de fabrication chimique se distinguerait de celle développée par l’armée américaine.

En mettant en avant trois attaques commises à l’agent VX par la secte Aum entre 1994 et 1995, le document signale également le risque futur d’une utilisation à des fins terroristes, qui ne doit être ignoré.

L’attentat perpétré par la secte Aum dans le métro de Tokyo le 20 mars 1995 a été commis avec du gaz sarin. L’agent VX serait 10 fois plus puissant.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [05.06.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone