Osaka Naomi bat Serena Williams et fait rentrer le Japon dans l’histoire du tennis
[10.09.2018] Autres langues : ESPAÑOL |

Osaka Naomi est devenue la première Japonaise de l’histoire du tennis, hommes et femmes confondus, à remporter un des quatre tournois du Grand Chelem, en battant l’Américaine Serena Williams (6-2, 6-4) lors de l’US Open à New York le 8 septembre 2018.

Depuis le début de sa carrière professionnelle en 2013 où elle intègre l’équipe nationale nippone, la jeune femme de 20 ans, née d’un père haïtien et d’une mère japonaise, en est à sa 11e participation à un tournoi du Grand Chelem. Pour celui-ci, elle s’est hissée jusqu’à la finale en n’ayant perdu qu’un seul set sur les sept matchs joués.

Osaka Naomi soulevant son trophée de l’US Open le 8 septembre. Le Japon remporte pour la première fois de son histoire un tournoi du Grand Chelem. (AFP/Jiji)

Si Osaka Naomi a pu réaliser son rêve de battre son idole de toujours, Serena Williams, cette dernière n’a pu accéder au sien : obtenir un 24e titre de Grand Chelem afin d’égaler le record absolu de Margaret Court.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

 

  • [10.09.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone