Les 100 plus importants châteaux du Japon

La forteresse de Goryôkaku, un rare édifice de style européen au Japon

Tourisme

La première forteresse de style occidental à avoir été construite au Japon est celle de Goryôkaku. Datant de la seconde moitié du XIXe siècle, une époque où le Japon s’ouvrait au monde extérieur, l’édifice a été bâti avec l’assistance de militaires français sur l’île de Hokkaidô. Goryôkaku est également le lieu de la dernière bataille entre les forces du shogunat et l’armée impériale lors de la guerre de Boshin (1868-1869).

La forteresse de Goryôkaku (Hokkaidô)

  • Construction : 1857
  • À découvrir : Les bureaux du magistrat de Hakodate (reconstruction), la tour d’observation sur les fortifications en forme d’étoile.
  • Tarif : Gratuit pour l’entrée au parc, 600 yens (adulte) pour la tour d’observation
  • Adresse : 44 Goryôkaku-chô, Hakodate-shi, Hokkaidô
  • Internet : https://www.hakobura.jp/

Une construction assistée par des militaires français

Les fortifications en forme d’une étoile à cinq branches, classées « site historique spécial », forment une structure très rare au Japon de forteresse de style européen. Transformée en parc, Goryôkaku attire de nombreux touristes, notamment au printemps lors de la floraison des cerisiers et lorsque les feuillages changent de couleur en automne. En hiver, les murs sont décorés de guirlandes illuminées. Une tour d’observation permet d’avoir une vue d’ensemble des fortifications.

Le parc de Goryôkaku pendant la floraison des cerisiers
Le parc de Goryôkaku pendant la floraison des cerisiers

La mise en place des fortifications en forme d’étoile remonte à l’ouverture de Hakodate comme port de commerce international. L’architecte, Takeda Ayasaburô, avait étudié l’architecture européenne. Guidé par les conseils d’ingénieurs militaires français qui étaient venus sur place, il s’est basé sur les principes de Vauban pour bâtir une forteresse avec peu d’angles morts, résistant mieux aux tirs de canons.

Cependant, quatre ans après que Goryôkaku a été achevé, la guerre de Boshin a éclaté en 1868 entre le shogunat et le nouveau gouvernement de l’ère Meiji. Le conflit a débuté à Kyoto mais s’est étendu vers le nord au fur et à mesure des défaites du gouvernement des Tokugawa . La dernière bataille a été menée à Goryôkaku et s’est soldée par la capitulation du shogunat. Son vice-commandant, Hijikata Toshizô, qui a été tué lors de la bataille de Hakodate, est devenu le héros de multiples romans, films, et feuilletons télévisés, et beaucoup de visiteurs suivent ses traces jusqu’à la forteresse.」

(Photo de titre : les fortifications de Goryôkaku)

tourisme Hokkaidô château Hakodate