Méfions-nous de certaines expressions utilisées par les habitants de Kyoto...

Le japonais Vie quotidienne Culture Ville

En dépit de son apparente homogénéité, le Japon est un pays de contrastes, notamment régionaux. Si les habitants de l’Archipel parlent tous la même langue standard, leur façon de s’exprimer présente certains particularismes en fonction du lieu où ils vivent. Penchons-nous sur le cas de Kyoto. Reportage de Fuji News Network.

Si un habitant de Kyoto vous dit que votre montre est jolie, méfiez-vous...

Les Kyotoïtes ont la réputation d’éviter d’être trop directs quand ils parlent, ce qui a parfois pour effet de donner d’eux une fausse image à leurs interlocuteurs.

Si un habitant de Kyoto se mettait tout à coup à vous féliciter pour la montre que vous portez, que lui répondriez vous ? Tel est la question auquel a été confronté un informaticien japonais l’été dernier. Le message qu’il a laissé à ce propos sur son compte Twitter sous le nom de @da_masu a fait un tabac : « Lors d’un voyage d’affaires à Kyoto, j’étais en pleine discussion quand soudain, mon interlocuteur m’a complimenté à propos de ma montre Apple protégée par une coque Speck.  ‘Elle est vraiment bien votre montre !’ Je me suis empressé de lui donner toutes les explications à ce propos. Et c'est là que j'ai compris : le véritable objectif de sa remarque était de m’inciter à regarder l’heure et à comprendre que l’entretien avait assez duré. J'ai été vraiment surpris ! »

Cette anecdote relatée par @da_masu s’est produit pendant qu’il était en train de parler affaires dans une firme de Kyoto très connue. Ce n’est que par la suite que son client lui a discrètement révélé le sens de sa phrase, ce qui lui a donné des sueurs froides.

Le tweet posté par @da_masu a eu droit à plus de 100 000 likes. Il a été retweeté plus de 40 000 fois et il a donné lieu à toutes sortes de commentaires, certains relevant de la perplexité, d’autres remplis d’humour à propos du « niveau de difficulté élevé » de l’expression. D’autres encore ont cherché à trouver des excuses à ce type de comportement. « Les gens de Kyoto ne sont pas méchants. Ils s’expriment de façon indirecte parce qu’ils font grand cas des sentiments d’autrui. »

En clair, à Kyoto, quand on vous dit « Elle est vraiment bien votre montre ! » cela peut signifier : « l’entretien a assez duré ! »...

Pas une critique mais un appel à la compréhension

Pour en savoir davantage, nous avons interrogé Muranaka Toshiko, professeur de linguistique à l’Université Momoyama Gakuin de Kyoto et spécialiste des dialectes de l’Archipel. Nous lui avons notamment demandé si les habitants de Kyoto disaient souvent « Elle est vraiment bien votre montre ! »

« Personnellement, je n’ai jamais rencontré cette expression. Si elle existe, je pense que, plutôt que signaler à l’interlocuteur qu’il a parlé trop longtemps, elle veut dire ‘Regardez votre montre et prenez conscience de l’heure’. Il me semble que loin d’être une critique, il s’agit d’une sorte d’appel à la compréhension : 'Je suis vraiment désolé, mais il faut que j’y aille'.

À mon avis, cette phrase n’est pas utilisée couramment par les Kyotoïtes et si c’est le cas, ce doit être par des plus de 45 ans avec des gens qui ne font pas partie de leurs proches, par exemple des voisins ou des relations de travail. »

Il semble donc que l’emploi de cette expression alambiquée signalé par le fameux tweet de @da_masu soit de l’ordre de l’exception. Cependant, il y a d’autres termes qui paraissent assez couramment utilisés à Kyoto et qu’il ne faudrait pas toujours prendre au pied de la lettre.

Si on vous demande : « Voulez-vous une soupe de riz au thé vert ? »

« Voulez-vous une soupe de riz au thé vert ? »
« Voulez-vous une soupe de riz au thé vert ? »

L’ochazuke est une recette traditionnelle japonaise ultra simple qui consiste à verser du thé vert (o-cha), de l’eau chaude ou du bouillon sur un bol de riz et à agrémenter éventuellement le tout d’une garniture très sommaire, par exemple un peu de poisson, quelques lamelles d’algue nori et des brindilles de légumes. Ce plat sans façons, préparé en un clin d’œil avec des restes, fait souvent office de repas léger destiné à calmer une petite faim.

« Les Kyotoïtes ont recours une autre phrase du même type, tout aussi ambiguë. Quand vous êtes chez l’un d’entre eux et qu’il vous propose ‘une soupe de riz au thé vert’, cela signifie que le moment est venu de quitter les lieux. Faute de quoi vous seriez considéré comme un grossier personnage. En fait, « Que diriez-vous d’une soupe de riz au thé vert ? » (ochazuke dashimahyo ka) est une expression très courante et je ne suis pas sûre qu’on la rencontre uniquement à Kyoto. Il y a également des gens qui préfèrent dire 'Votre fille joue vraiment bien du piano !' plutôt que 'Vous êtes très bruyant, pourriez-vous mettre un peu la sourdine !' Dans ce dernier cas, comme dans celui de la montre de @da_masu, il s’agit d’attirer discrètement l’attention de l’interlocuteur sur quelque chose de familier en espérant que cela lui fera comprendre qu’il y a un problème. »

Une façon traditionnelle de s’exprimer à demi-mot

« Plusieurs interprétations ont été avancées pour expliquer la façon de s’exprimer à demi-mot des habitants de Kyoto. Pour certains, les Kyotoïtes sont arrogants, moqueurs voire bornés alors que d’autres pensent que s’ils s’expriment de façon détournée, c’est pour éviter de mettre leur partenaire dans l’embarras. D’autres encore considèrent que c’est une sorte d’échappatoire qui permet de ne pas avoir à se justifier par la suite.

La réserve manifestée par les habitants de Kyoto dans leur manière de s’exprimer pourrait être une forme de sagesse acquise au fil des siècles à force de subir l’oppression des dirigeants qui se sont succédé à la tête du pays, à savoir la famille impériale, les Fujiwara, les chefs de guerre issus de différents clans tels que les Taira et les Ashikaga ou encore Oda Nobunaga et Toyotomi Hideyoshi. Mais à mon avis, c’est une question dont on a beaucoup trop parlé sans pour autant lui trouver de réponse. »

Mais l’ancienne capitale impériale du Japon n’en reste pas moins un haut lieu de culture et de raffinement unique en son genre !

Le temple Kiyomizudera de Kyoto, la nuit. Avec en toile de fond l’ancienne capitale impériale du Japon…
Le temple Kiyomizu-dera de Kyoto, vu de nuit. Avec en toile de fond l’ancienne capitale impériale du Japon…

(D’après la diffusion sur Prime Online du 4 septembre 2019. Reportage et texte de Fuji TV News)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

Kyoto culture FNN langue japonaise