Les endroits à visiter à tout prix !

Une plongée dans les eaux cristallines d’Amami Ôshima

Tourisme

L’île d’Amami Ôshima est une merveille pour les yeux. Connue pour ses eaux limpides ainsi que pour ses incroyables panoramas de coucher de soleil, ce lieu paradisiaque est un précieux conseil de voyage pour l’été notamment !

Amami Ôshima appartient à la préfecture de Kagoshima, et se trouve tout au sud du Japon. C’est la septième plus grande île du Japon, après les quatre principales îles du pays, celle d’Okinawa et de Sado. Une nature luxuriante prospère sur Amami Ôshima, ainsi qu’une culture unique, toutes deux préservées par la relative isolation de l’île.

Si des efforts ont été faits pour inscrire au patrimoine mondial de l’Unesco Amami Ôshima et les îles alentours, notamment Tokunoshima, Iriomote et le nord de l’île d’Okinawa, la recommandation de cette région a été reportée. En novembre de la même année, le gouvernement japonais a déclaré vouloir soumettre à nouveau cette candidature afin d’obtenir une certification d’ici 2020.

Pour accéder à Amami Ôshima, il faut d’abord prendre l’avion, puis le ferry. Depuis 2014, la compagnie low-cost Vanilla Air a ajouté des vols directs en destination de cette île depuis l’aéroport de Narita, puis depuis l’aéroport du Kansai (Osaka) en 2017. L’île n’a donc jamais été aussi facile d’accès.

La principale attraction touristique d’Amami est la splendide mer aux alentours, scintillant dans toutes les nuances de bleu, du cobalt au turquoise.

Notre voyage commence au nord-est de l’île, à l’aéroport d’Amami.

La plage de Tomori

La plage de Tomori, également connue sous le nom d’« Ange Bleu » pour la beauté de ses eaux.
La plage de Tomori, également connue sous le nom d’« Ange Bleu » pour la beauté de ses eaux

En premier sur notre liste se trouve la plage de Tomori, à Kasari-chô, juste au nord de l’aéroport d’Amami. Ses eaux peu profondes sont entourées de corail. La mer aux couleurs brillantes forme un contraste saisissant avec le sable blanc de la plage. La variété de nuances de bleu de ses eaux ont valu à cet endroit le surnom d’« Ange Bleu ». Depuis l’aéroport d’Amami, un des sentiers de promenade appréciés par les visiteurs consiste à suivre la plage jusqu’au cap Ayamaru et au phare Kasarizaki tout au nord de l’île.

Le cap Ayamaru

Le cap Ayamaru, une des meilleures vues d’Amami.
Le cap Ayamaru, une des meilleures vues d’Amami

À cinq minutes de route au nord de la plage de Tomori se trouve le cap Ayamaru, qui compte parmi les plus beaux paysages de l’île. Depuis cet endroit s’offrent à nos yeux les récifs de corail, et l’océan Pacifique s’étend à l’infini. Le nom « Ayamaru » viendrait de la géographie ronde (maru) et luxuriante de l’endroit, faisant penser aux -no-, des petites balles (temari) décorées de morceaux de soie de toutes les couleurs (ayaori).

Une vue aérienne d’un splendide récif du cap Ayamaru.
Une vue aérienne d’un splendide récif du cap Ayamaru

Le phare de Kasarizaki

Le phare de Kasarizaki, situé au point le plus au nord d’Amami Ôshima
Le phare de Kasarizaki, situé au point le plus au nord d’Amami Ôshima

Tout au nord d’Amami Ôshima, à une dizaine de kilomètres du cap Ayamaru, se trouve le cap Kasarizaki, où le phare blanc dénote au milieu du ciel et des eaux bleus. Depuis le sommet du phare, on peut voir l’océan Pacifique s’étendre jusqu’à perte de vue. Les jours de beau temps, il est également possible d’apercevoir l’île de Kikai au nord-est. Le cap Kasarizaki, aussi appelé « cap Yô » par les habitants, est célèbre pour être, dit-on, le berceau du mythique Ryûgû, le palais du dragon, visité par Urashima Tarô dans le célèbre conte japonais pour enfants...

La plage cachée de Kise

Une visite de la plage cachée peut donner l’étrange impression de marcher sur l’eau.
Une visite de la plage de Kise peut donner l’étrange impression de marcher sur l’eau.

En marchant vers le sud-ouest, les voyageurs découvriront un lieu appelé Kasarichô Kise, où la plage de Kise no kakure-hama (littéralement « la plage cachée de Kise ») apparaît dans les eaux à la marée basse. Si la mer semble plus pâle qu’à l’ordinaire, c’est un signe que vous pourrez vous aventurer dans les eaux, même sans savoir nager ! Des petites vagues s’échouent à vos pieds de toutes les directions, vous donnant véritablement l’impression de marcher sur l’eau.

Le cœur de roches

Le bassin de marée en forme de coeur est une destination privilégiée pour les amoureux.
Le bassin de marée en forme de coeur est une destination privilégiée pour les amoureux.

À quelques kilomètres de Kasari-chô,  dans la zone Akaogi à la périphérie de Tatsugo-chô, se trouve un bassin de marée appelé « le coeur de roches ». C’est un lieu de prédilection pour les visiteurs, incontournable pour les couples, et l'un des nombreux sites de l'île où la beauté saisissante de la nature environnante permet un véritable dépaysement. Il est à noter que le site est complètement immergé à marée haute et qu’il est donc préférable de le visiter à marée basse.

Le parc de la côte d’Ôhama

Le coucher de soleil à Ôhama est réputé pour être un des plus beaux d’Asie.
Le coucher de soleil à Ôhama est réputé pour être un des plus beaux d’Asie.

Situé à 20 minutes de route de Naze, la ville principale d’Amami, le parc de la côte d’Ôhama (Ôhama Kaihin Kôen) est à la fois un endroit apprécié par les touristes et par les locaux pour profiter d’un moment de détente. En plus du sable blanc et des eaux bleues, le parc dispose d’installations telles que le Musée de la mer d'Amami (Amami Kaiyô Tenjikan), où la faune et la flore des eaux voisines est cultivée et exposée, ainsi que le centre de thalassothérapie du palais du dragon (Thalasso Amami no Ryûgû ), pour une relaxation totale ! Et puis, ce site est aussi connu pour ses tortues de mer qui y pondent leurs œufs, ainsi que pour son magnifique coucher de soleil sur la mer de Chine orientale.

La plage de Honohoshi

La plage est recouverte de pierres rondes et douces polies par les vagues.
La plage est recouverte de pierres rondes et douces polies par les vagues.

Situé à Setouchi-chô, au sud de l’île, la plage de Honohoshi forme un paysage pour le moins original. En se frayant un chemin le long du parc du rivage, on découvre une plage recouverte de pierres rondes. Ces roches, polies par les eaux tumultueuses, cliquettent en roulant. La vue des puissantes vagues qui s’échouent sur la plage accompagnée du son clinquant des pierres offre au visiteur un moment de détente qui sort de l’ordinaire.

Les jolies pierres rondes de la plage d’Honohoshi
Les jolies pierres rondes de la plage d’Honohoshi

La plage de Yadori

La plage de Yadorihama offre un contraste saisissant entre le sable blanc et les eaux bleues.
La plage de Yadori offre un contraste saisissant entre le sable blanc et les eaux bleues.

Cette plage est située tout au sud d’Amami Ôshima. Émergeant entre les arbres qui longent la rive, ce petit coin de paradis aux eaux bleues et au sable blanc émerveillent les yeux du voyageur, offrant la promesse d’un agréable moment de rêve. Des douches, des toilettes ainsi que des endroits pour cuisiner sont disponibles autour de cet endroit, qui en fait un lieu très attrayant pour le camping.

Le pont d’observation de Kôchiyama

Vue de la côte en dents de scie d’Ôshima depuis le pont d’observation de Kôchiyama.
Vue de la côte en dents de scie d’Ôshima depuis le pont d’observation de Kôchiyama

Il est indispensable pour tout visiteur de la région d’admirer les vues sur les océans aux alentours depuis les collines de l’île. La beauté du détroit d’Ôshima peut être aperçue depuis les postes d’observation de Kôchiyama et Yuidake. Plus de 200 espèces de coraux vivent sur ce littoral en dents de scie.

Les trois esprits gardiens de Nishikomi

Sanren Tachigami, trois esprits gardiens locaux.
Sanren Tachigami, trois ilots se tenant au large

Les eaux sont également magnifiques à admirer au coucher du soleil. Nishikomi, situé à l’extrémité ouest d’Amami Ôshima, se targue d’avoir l’un des plus beaux paysages de la région en soirée. Le soleil couchant fait apparaître les silhouettes des Sanren Tachigami (« trois îlots divins ») se tenant au large.

D’autres couchers de soleil à voir absolument sont ceux visibles depuis le Yuwan-dake, le point le plus haut de l’île (694 mètres de hauteur), depuis les postes d’observation de Kôchiyama et Yuidake, ainsi que depuis le parc de la côte d’Ôhama mentionné précédemment.

Le coucher de soleil à Ôhama Kaihin Kôen
Le coucher de soleil au parc de la côte d'Ôhama (Ôhama Kaihin Kôen)

(Texte et photos de Kuroiwa Masakazu)

tourisme nature mer île été