Les endroits à visiter à tout prix !

La baie d’Ago, un périple d’île en île

Tourisme

La baie d’Ago, dans la préfecture de Mie, sur la côte pacifique, est parsemée d’une soixantaine d’îles, et ce magnifique paysage devient encore plus saisissant au lever et au coucher du soleil. Nous vous présentons ici quelques-uns des spots à ne pas manquer !

Une importante région de production de perles 

Située dans la ville de Shima, dans la préfecture de Mie, la baie d’Ago constitue l’une des principales côtes de l’Archipel. Elle est composée d’une soixantaine d’îles de toutes tailles, parsemées çà et là et formant un original paysage aux côtes littorales extrêmement découpées. Le coucher et le lever du soleil, en particulier, sont à couper le souffle, à tel point qu’ils figurent parmi les « 100 plus beaux couchers de soleil du Japon ».

Des navires dessinent un magnifique sillage dans la mer de la baie d’Ago où se reflètent les mille et une couleurs de l’aube
Des bateaux dessinent un magnifique sillage dans la baie d’Ago où se reflètent les mille et une couleurs de l’aube

Ces îles étant quasiment toutes inhabitées, la nature y est la seule maîtresse
Ces îles étant quasiment toutes inhabitées, la nature y est la seule maîtresse.

La baie d’Ago fait partie du parc national d'Ise-Shima. Il s’agit par ailleurs d’une importante région productrice de perles. Depuis le VIIIsiècle, celles-ci proviennent d’huîtres perlières appelées akoyagai. Il faudra cependant attendre le début du XXsiècle pour que les techniques de perliculture soient bien ancrées dans la péninsule de Shima et ainsi se faire plus tard connaître dans le monde entier comme une région d’excellence pour la production des perles de culture.

La baie d’Ago, célèbre pour sa production de perles, dispose de nombreux radeaux d'aquaculture.
La baie d’Ago, célèbre pour sa production de perles, dispose de nombreux radeaux d'aquaculture.

L’île Kashiko-jima a accueilli le sommet du G7

Kashiko-jima est célèbre pour son hôtel Shima Kanko hotel The Bay Suites, qui a accueilli le 42e Sommet du G7 en 2016.

Au centre : Kashikojima Le port de Kashikojima se trouve au centre du renforcement
Kashiko-jima est l’île se trouvant au centre de la photo. Son port se situe dans le renfoncement au milieu. 

Pour accéder à l'île, il est possible de traverser le pont Kashiko-jima. Il y a également la gare de Kashiko-jima, qui dessert la ligne Kintetsu Shima. Un conseil de visite : Shima Marine Land, où nagent librement toutes sortes de spécimens tels que des poissons-lunes.

Sur le pont Kashikojima, un passage permet d’admirer le soleil couchant.
Le pont Kashiko-jima relie Kashiko-jima au reste du territoire japonais. Il est possible de le traverser à pied pour admirer tranquillement le soleil couchant.

La gare de Kashikojima sur la ligne Kintetsu. Le quai arbore fièrement une photo du Sommet du G7d’Ise-Shima.
La gare de Kashiko-jima sur la ligne Kintetsu.

Depuis le port de Kashiko-jima, optez pour la croisière « Kashiko-jima España » et vous pourrez voir la baie d’Ago depuis la mer. D’une durée d’environ 50 minutes, depuis l’observatoire, elle offre un spectacle saisissant. En chemin, vous pourrez visiter une usine modèle de production de perles où vous pourrez constater de vos propres yeux de quelle manière ces joyaux sont obtenus.

Le voilier Esperanza de la croisière Kashikojima Esperanza
Le voilier Esperanza de la croisière « Kashiko-jima España »

L’île Masaki-jima : plage et détente

L’île Masaki-jima est située en plein centre de la baie d’Ago. Elle est accessible depuis Kashiko-jima, à environ 10 minutes par bateau. Cette île était autrefois prospère grâce à la perliculture. Cependant, au fil des ans, en raison du vieillissement de la population, la relève a été de plus en plus difficile et l’île ne compte plus aujourd’hui qu’environ 80 habitants, des riverains pour la plupart.

Les zones résidentielles s’étendant principalement dans la partie sud-ouest, la nature recouvre une partie importante de l’île. La plage de Masaki-jima et le bleu de ses eaux claires sont à ne manquer sous aucun prétexte... Vous préférez la plongée en apnée ou le canoë-kayak ? Pas de problème ! Les vagues sont peu élevées, ce qui en fait un site idéal !

Vue d’en haut, l’île de Masakijima présente un relief extrêmement accidenté. Les quelques terrains plats propices à la construction d’habitations se concentrent dans le sud-ouest.
En vue aérienne, l’île de Masaki-jima présente un relief extrêmement accidenté. Les quelques terrains plats propices à la construction d’habitations se concentrent dans le sud-ouest. Le reste est laissé à la nature.

La plage de Masakijima : vous aurez l’impression de vous trouver dans le sud du Japon. Étant située au centre de la baie, les vagues y sont peu élevées.
La plage de Masaki-jima : vous aurez l’impression de vous trouver dans le sud du Japon. Étant située au centre de la baie, les vagues y sont peu élevées.

Un bateau reliant Kashiko-jima et Masaki-jima
Un bateau reliant Kashiko-jima et Masaki-jima

L’île de Yokoyama-jima et son unique auberge

La rive opposée de l'île de Yokoyama-jima est visible depuis la zone d'embarquement pour bateaux de croisière à Kashiko-jima. Il n'y a qu'une seule auberge sur l'île, « Ishiyamasô ». L’île n’étant accessible que par bateau, si vous n’êtes pas client de l’auberge, il vous sera difficile de vous y rendre. Poussez la porte de l’établissement, décoré de meubles de Bali et de plantes à feuillage de style tropical, et installez-vous. Rien ne viendra troubler votre quiétude, si ce n’est un bateau de pêche de temps à autre.

Ishiyamaso, la seule et unique auberge de l’île de Yokoyamajima
Ishiyamaso, la seule et unique auberge de l’île de Yokoyama-jima

Yokoyamajima encore enveloppée dans les couleurs mystiques de l’aube
Yokoyama-jima encore enveloppée dans les couleurs mystiques de l’aube

(Reportage et texte : Kuroiwa Masakazu, de 96BOX)

tourisme île Mie