Hirohito est l'empereur au plus long règne en 1 400 ans !

Politique Société

Parmi les empereurs japonais à être restés le plus longtemps sur le trône, on compte l’empereur Hirohito et l’empereur Meiji, respectivement 62 ans et 45 ans. Voici les 10 souverains au plus long règne depuis le VIe siècle.

En abdiquant le 30 avril prochain, l’empereur Akihito mettra fin à un règne de 30 ans et 3 mois. C’est la dixième plus longue durée de souveraineté de tous les empereurs japonais depuis le VIe siècle.  Le plus long règne est attribué à l’empereur Shôwa (Hirohito), avec 62 ans et 2 semaines, suivi de l’empereur Meiji, qui a siégé pendant 45 ans et 6 mois. Il est cependant arrivé de nombreuses fois au cours de l’histoire du Japon qu’un empereur n’excède pas les 10 ans de souveraineté.

Il est assez commun que les empereurs japonais quittent leurs fonctions en abdiquant. On compte ainsi 58 empereurs ayant renoncés à leurs fonctions au cours de l’histoire du Japon. La dernière abdication en date eut lieu il y a plus de deux siècles : c’est celle de l’empereur Kôkaku, en 1817. Les lois impériales de l’ère Meiji, ainsi que les lois d’après-guerre, obligent les souverains à régner jusqu’à leur décès. Une loi spéciale a donc été mise en place pour permettre à l’empereur Akihito d’abdiquer.

Les 10 souverains aux plus longs règnes depuis 593

1/ L’empereur Shôwa (HIrohito) (1901-1989)

Période de règne : 1926-1989

Durée de règne : 62 ans

En 1912, lorsque son grand-père, l'empereur Meiji, meurt, il devient le prince héritier de l’empire japonais à l'âge de 11 ans. En 1926, son père, l'empereur Taishô, qui gouverna à partir de l'âge de 47 ans pendant 15 ans, décéde à son tour. Hirohito est alors nommé 124e souverain du Japon, à l'âge de 25 ans. Il fut successivement l’empereur connu comme étant le « Daigensui » (généralissime) détenant les pleins pouvoirs dans la « Constitution de l'empire du Grand Japon » d’avant la Seconde Guerre mondiale, et l'empereur considéré comme symbole dans la Constitution japonaise contemporaine d’après-guerre.

2/ L’empereur Meiji (1852-1912)

Période de règne : 1867-1912

Durée de règne : 45 ans et 6 mois

En 1867, à la mort de son père l’empereur Kômei, il devient le 122e empereur du pays à l'âge de 14 ans. C’est le dernier souverain à avoir un shogun (général) en place pendant son règne. Pour la première fois dans la famille impériale, un empereur s’habille à l'occidentale. Il établit un système d’ère unique (on ne change pas de nom d’ère au cours d’un règne). C'est également le premier empereur qui a déplacé la capitale impériale de Kyoto à Tokyo.

3/ L'empereur Kôkaku (1771-1840)

Période de règne : 1779-1817

Durée de règne : 37 ans et 4 mois

Durant l’époque d’Edo, il devient le 119e empereur du Japon à l'âge de 8 ans seulement. À 45 ans, il cède le trône à son fils, qui deviendra l’empereur Ninkô. Avant l'empereur actuel, il était le dernier souverain à abdiquer.

4/ L'empereur Go-Tsuchimikado (1442-1500)

Période de règne : 1464-1500

Durée de règne : 36 ans et 2 mois

Il est le 103souverain  du pays, et siégea sur le trône au cours de l’époque de Muromachi. Après trois ans de règne, suite à la guerre civile d'Ônin, le pouvoir de la Cour impériale s’affaiblit et il fut contraint d'évacuer pendant dix ans dans la résidence du shogun Ashikaga Yoshimasa.

5/ L'empereur Go-Hanazono (1419-1471)

Période de règne : 1428-1464

Durée de règne : 35 ans et 11 mois

Durant l’époque de Muromachi, il est nommé 102e souverain du Japon. La maison impériale n’ayant pas d’héritier direct, il est choisi pour monter sur le trône bien qu’étant lié à l’empereur au huitième degré seulement. Sa lignée est désormais reliée à la famille impériale actuelle. Il abdique de son vivant.

6/ L’impératrice Suiko (554-628)

Période de règne : 593-628

Durée de règne : 35 ans et 3 mois

C'est la première femme à régner sur le pays, et le 33souverain. Elle monte sur le trône pendant l’époque d’Asukaa. Son neveu, le prince Shôtoku, prit fonction en tant que régent.

7/ L’empereur Daigo (885-930)

Période de règne : 897-930

Durée de règne : 33 ans et 2 mois

Le 60e empereur, siégeant sur le trône à l'époque de Heian. Originellement appelé Minamoto no Korezane, il est le premier souverain à être né avec un statut de roturier car il est né alors que son père avait été écarté du pouvoir impérial, et ce dernier ne devint empereur que plus tard. Daigo abdique de son vivant.

8/ L'empereur Go-Nara (1497-1557)

Période de règne : 1526-1557

Durée de règne : 31 ans et 3 mois

Le 105e empereur, son règne prend place pendant les périodes Muromachi et Sengoku. Grand érudit, il a laissé derrière lui un grand nombre de notes et de poésies.

9/ L'empereur Go-Komatsu (1377-1433)

Période de règne : 1382-1412

Durée de règne : 30 ans et 4 mois

Go-Komatsu est le 100e empereur du Japon. Son règne prend place pendant le 3e shogunat de Muromachi. Il est sous le joug du shogun Ashikaga Yoshimitsu qui le contrôle totalement. Abdique de son vivant.

10/ L'empereur Akihito (1933-)

Période de règne : 1989-2019

Durée de règne : 30 ans et 3 mois

Le souverain actuel du Japon, qui abdiquera le 30 avril 2019. Après sa mort, il s'appellera l'empereur Heisei (du nom de l'ère sous laquelle il a regné). Voir également notre dossier sur la transition impériale.

Note : Il est possible que certains empereurs d’avant l’époque d’Asuka aient régné plus longtemps que l'empereur Hirohito. Cependant, les informations à leurs sujets sont contradictoires et de multiples théories existent sur la période de leurs règnes, certains de ces souverains étant même considérés comme des figures mythologiques. Par soucis d’exactitude historique, les informations sont données à partir de l'époque dAsuka.

(Photo de titre : l’empereur Hirohito et l’empereur Meiji. Jiji Press)

empereur